Détail de la notice
Titre du Document
Le cheval de trait au Luxembourg
Draught horse in Luxemburg
Auteur(s)
THEVES G.
Résumé
Au 18ème siècle, les Autrichiens s'efforçaient d'améliorer les formes et la force du petit cheval des Ardennes tout en favorisant l'importation d'une meilleure race dans leur province de Luxembourg. Français et Hollandais cherchaient à produire un cheval militaire apte à la selle et au trait en se souciant peu des besoins de l'agriculture. Avec la modernisation, des intiatives privées cherchaient à orienter l'élevage du cheval vers un type plus lourd et plus rapide : l'orientation vers la Belgique devint prédominante. L'Etat en 1891 puis le « stud-book luxembourgeois » en 1921 dirigèrent l'élevage pour les besoins de l'agriculture alors qu'au début des années 1950, les chevaux commencent à disparaître. Depuis, le cheptel équin du Luxemboug est d'une homogénéité jamais connue
Editeur
Imprimerie Saint-Paul
Identifiant
ISSN : 0018-0270
Source
Hémecht A. 1994, vol. 46, n° 3, pp. 655-685 [bibl. : 1 p.1/4]
Langue
Français
Pour les membres de la communauté du CNRS, ce document est autorisé à la reproduction à titre gratuit.
Pour les membres des communautés hors CNRS, la reproduction de ce document à titre onéreux sera fournie sous réserve d’autorisation du Centre Français d’exploitation du droit de Copie.

Pour bénéficier de nos services (strictement destinés aux membres de la communauté CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), de l'ESR français (Enseignement Supérieur et Recherche), et du secteur public français & étranger) :