Détail de la notice
Titre du Document
Effects of forest fragmentation on the population structure of the winter moth Operophtera brumata L. (Lepidoptera, Geometridae)
Auteur(s)
VAN DONGEN S. ; BACKELJAU T. ; MATTHYSEN E. ; ...
Résumé
La distribution spatiale et 1-a structure génétique des populations de la mite Operophtera brumata sont mises en relation avec l'isolement et la surface de fragments forestiers dans le nord de la Belgique. Les densités qui sont très faibles sont associées négativement à l'isolement et positivement à la surface et la mite est absente de certaines parcelles d'habitat. Vingt-cinq pour cent de la variation génétique intra-subpopulationnelle (Hexp) semble être perdue du fait de l'isolement des fragments forestiers, l'hétérogénéité génétique parmi les subpopulations est intermédiaire (Gst = 0,02) et le dendrogramme REML suit le patron géographique des parcelles d'étude, indiquant qu'il y a un effet de distance géographique entre les subpopulations s'ajoutant à l'effet d'isolement
Editeur
Elsevier
Identifiant
ISSN : 1146-609X
Source
Acta oecologica (Montrouge) A. 1994, vol. 15, n° 2, pp. 193-206 [bibl. : 1 p.1/2]
Langue
Anglais
Pour les membres de la communauté du CNRS, ce document est autorisé à la reproduction à titre gratuit.
Pour les membres des communautés hors CNRS, la reproduction de ce document à titre onéreux sera fournie sous réserve d’autorisation du Centre Français d’exploitation du droit de Copie.

Pour bénéficier de nos services (strictement destinés aux membres de la communauté CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), de l'ESR français (Enseignement Supérieur et Recherche), et du secteur public français & étranger) :