Détail de la notice
Titre du Document
Oïdium du blé : quelles résistances aux fongicides en France ?
Wheat powdery mildew: What about fongicide resistance in France?
Auteur(s)
WALKER A. S. ; LEROUX P. ; BILL L. ; ...
Résumé
L'oïdium du blé Erysiphe gramins f. sp. tritici est une des maladies foliaires majeures des cultures de blé et fait l'objet de 1 à 2 traitements fongicides par saison. Ce champignon a développé des résistances à pratiquement toutes les familles chimiques de fongicides homologuées: inhibiteurs de la biosynthèse des stérols (IBS) - triazoles et amines -strobilurines et phénoxyquinoléines. L'implantation et la fréquence des souches résistantes sont cependant variables : alors que la résistance aux IBS et aux strobilurines est largement implantée, en particulier dans la moitié Nord de la France et induit régulièrement des pertes d'efficacité au champ, la résistance au quinoxyfene n'est détectée que depuis 2003 en région Champagne et dans les secteurs limitrophes. Selon les cas, il convient donc d'adapter les stratégies de traitement (raisonnement des interventions, positionnement des produits, mélanges ou alternance...) pour conserver une efficacité correcte des traitements et limiter le développement des résistances émergentes.
Editeur
Gestion Location Intervention
Identifiant
ISSN : 1164-6993
Source
Phytoma, la défense des végétaux A. 2004, n° 577, pp. 49-54 [6 pages] [bibl. : 17 ref.]
Langue
Français
Pour les membres de la communauté du CNRS, ce document est autorisé à la reproduction à titre gratuit.
Pour les membres des communautés hors CNRS, la reproduction de ce document à titre onéreux sera fournie sous réserve d’autorisation du Centre Français d’exploitation du droit de Copie.

Pour bénéficier de nos services (strictement destinés aux membres de la communauté CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), de l'ESR français (Enseignement Supérieur et Recherche), et du secteur public français & étranger) :