dossier maux de dents
Accueil Soins dentaires Tout sur les maux de dents : types, causes et traitements

Tout sur les maux de dents : types, causes et traitements

Le mal de dent est l’une des douleurs les plus insupportables. Pourtant, les maux de dents sont très courants et résultent de différents facteurs, principalement une mauvaise hygiène bucco-dentaire. Un bon nettoyage permet de préserver la santé des dents qui sont utilisées plusieurs fois dans la journée. Les résidus d’aliments ainsi que les plaques qui se forment sur les dents favorisent la formation des caries et des infections, à l’origine des douleurs dentaires. Pour éviter la survenue de ces maux très douloureux et dont le traitement coûte généralement assez cher, adoptez les bons gestes d’hygiène. Mais quels sont les différents types de maux de dents ? Qu’est-ce qui est à l’origine des douleurs dentaires et quels traitements permettent de les soigner ? Nous vous disons tout !

Maux de dents résultants de troubles dentaires courants

La carie

La carie est l’une des causes les plus fréquentes de douleurs dentaires. Pourtant, la carie ne provoque de douleurs qu’après un certain temps, à un stade avancé. Ainsi, si la carie est détectée à temps par un dentiste, vous n’aurez pas à souffrir des symptômes douloureux, d’où l’intérêt de faire régulièrement un saut chez le dentiste, au moins une ou deux fois par an. La carie peut être traitée de différentes manières selon sa gravité. S’il s’agit d’une carie superficielle, le dentiste peut décider de ne pas toucher la dent. Mais quand la carie est importante, il peut choisir entre ces différents soins dentaires :

  • L’obturation : après une anesthésie locale, le dentiste va enlever la partie de la dent touchée par la carie. Il va ensuite remplacer la partie enlevée par de la résine composite, de l’amalgame ou de la porcelaine. Ces matériaux permettent un résultat impeccable, proche de la couleur des dents naturelles.
  • La couronne : quand la carie est trop importante, le dentiste doit enlever une grande partie de la dent. La couronne est ainsi nécessaire pour retrouver une dent forte et esthétique.
  • L’extraction dentaire : c’est la solution que le dentiste adopte en dernier lieu quand la carie est trop profonde et a atteint la racine de la dent. Après l’extraction, une prothèse peut être choisie pour retrouver une mastication normale.
  • La dévitalisation : les nerfs de la dent, appelés pulpe, sont la partie à l’origine des douleurs dentaires. Quand la carie touche la pulpe, le patient ressent une forte douleur. Le dentiste procède ainsi à la dévitalisation qui consiste à enlever la pulpe.

L’infection dentaire : l’abcès

L’infection dentaire est une cause assez fréquente de maux de dents, et l’abcès dentaire est la manifestation la plus fréquente de l’infection. Causée par des bactéries, elle se reconnait par un gonflement au niveau de la gencive qui va devenir très rouge. Hormis le gonflement, une forte douleur ainsi que des saignements et du pus sont les principaux symptômes de l’infection dentaire. L’infection dentaire nécessite une prise en charge dans les meilleurs délais par un dentiste pour éviter les complications. De plus, évitez de crever l’abcès, la première chose à faire en cas d’infection dentaire est ainsi de se rendre au plus vite chez le dentiste. Le traitement de l’abcès se fait par le drainage de l’infection, complété par une prise d’antalgique et d’antibiotique.

rage de dents

La pulpite et la rage de dents

La pulpite est l’inflammation des tissus de la pulpe d’une dent. Comme il s’agit d’une inflammation des nerfs de la dent, la pulpite entraine une douleur aigue et constante, surtout pendant la mastication. C’est cette douleur que l’on appelle rage de dents. La rage de dent est généralement provoquée par une carie importante qui atteint la pulpe, un choc, le tabac et l’alcool ou encore une mauvaise hygiène bucco-dentaire. En ce qui concerne le traitement, la rage de dent nécessite la prise d’antibiotiques ou d’anti-inflammatoires et d’antalgique pour que vous ayez moins mal. Ensuite, le dentiste peut constater l’ampleur des problèmes et adopter la solution adéquate : dévitalisation, obturation, extraction…

Le tartre

Le tartre dentaire est, comme la carie, un problème courant, à l’origine des maux de dents. Le tartre se manifeste par une coloration en jaune de la dent, à cause des résidus d’aliments qui s’entassent sur la dent. Il résulte ainsi d’un manque d’hygiène, d’un diabète, d’un bruxisme ou de tabac. Le tartre dentaire favorise la prolifération des bactéries.

Les problèmes de gencive

Les maux dentaires peuvent également résulter de certains problèmes au niveau des gencives, il s’agit notamment de la gingivite et de la récession gingivale.

La gingivite

La gingivite est une infection des gencives et qui se reconnait principalement par un saignement des gencives. La gingivite résulte d’un manque d’hygiène, notamment du tartre qui se forme sur les dents après les repas. Si généralement, la gingivite ne fait pas mal, elle peut s’aggraver, devenir douloureuse et entrainer des maladies comme la parodontite ou la récession gingivale.

gingiviteLa récession gingivale

La récession gingivale est le déchaussement des dents causée par une rétractation progressive des tissus gingivaux. La récession gingivale s’aggrave petit à petit et une exposition des racines des dents, ou encore la parodontie peuvent en résulter. Elle peut provoquer ainsi des douleurs. Il faut consulter le plus rapidement un dentiste en cas de déchaussement des dents. Dans les cas de déchaussement dentaire les plus graves, le dentiste peut réaliser une greffe chirurgicale. Mais généralement, le dentiste procède à un surfaçage, un détartrage ainsi qu’un traitement médicamenteux, notamment avec des antibiotiques. Les causes de la récession gingivale sont de différentes sortes, pour ne citer que le tabac et l’alcool, une mauvaise hygiène bucco-dentaire, ou encore les caries.

Les autres types de problèmes dentaires

Si les problèmes dentaires cités précédemment se rencontrent souvent, ces troubles dont nous allons parler ici sont moins courants. Cependant, ils arrivent à une portion importante de la population de tout âge, enfant ou adulte, et sont loin d’être rares.

Le kyste dentaire

Le kyste dentaire est une excroissance qui se forme au niveau d’une dent morte. Le kyste contient du liquide et va grossir petit à petit si le patient n’est pas pris en charge par un dentiste. D’ailleurs, le kyste peut entrainer des conséquences plus graves, c’est la raison pour laquelle il faut prendre les précautions adéquates à temps. Le dentiste vous prescrira un traitement antibiotique, une intervention chirurgicale visant à l’enlever peut être réalisée par un chirurgien-dentiste si besoin. Dans les cas les plus graves, l’extraction de la dent peut être indispensable.

La dent cassée

La dent cassée est un accident qui peut arriver autant chez les adultes que chez les enfants. Si votre dent est cassée, pensez à récupérer le bout de dent et à le conserver. Ensuite, allez chez le dentiste le plus vite possible pour qu’il puisse constater l’étendue du problème. Des radiographies peuvent être nécessaires pour voir si la racine de la dent ou bien la pulpe sont touchées.

Pour traiter la dent cassée, le dentiste peut choisir entre plusieurs options. D’abord, si la partie de dent qui reste n’est pas trop petite, le dentiste peut la limer pour lui donner la forme d’une dent saine. Par ailleurs, si la dent restante a besoin de réparation, et notamment si la racine de la dent est touchée, le dentiste peut procéder à la pose d’une couronne, d’un implant, d’un bridge, d’une prothèse amovible ou bien, il peut fixer le morceau de dent qui est tombé sur la racine.

dent cassée

L’alvéolite

L’alvéolite dentaire est une complication assez rare qui se produit suite à l’extraction d’une dent. Elle se manifeste le plus souvent après l’extraction d’une dent de sagesse inférieure. Se caractérisant par une douleur très intense, le patient atteint d’une alvéolite aura beaucoup de mal à manger et à parler. Cependant, le dentiste ne peut pas faire grand-chose car il faut laisser du temps à la gencive de se cicatriser après l’extraction. Par contre, des antibiotiques vous seront prescrits pour vous en débarrasser au plus vite et surtout pour éviter une complication, notamment l’inflammation.

L’agénésie dentaire

L’agénésie dentaire est une anomalie génétique qui se caractérise par l’absence de dents chez une personne, il peut s’agir d’un enfant ou d’un adulte. Il peut s’agir des incisives, des prémolaires ou des dents de sagesse. Même si l’agénésie n’est pas dangereuse pour la santé, il convient de la réparer par la prothèse de votre choix en fonction de vos préférences et de vos budgets. Avec les solutions de haute qualité proposées actuellement, vous allez retrouver une mastication normale et une meilleure esthétique.