dossier implant dentaire
Accueil Soins dentaires Tout savoir sur l’implant dentaire

Tout savoir sur l’implant dentaire

Vous avez sûrement déjà entendu parler de l’implant dentaire, notamment si votre dentiste vous l’a proposé. C’est un procédé qui est très connu et qui est de plus en plus utilisé ces dernières années. Nombreux sont aujourd’hui les cabinets spécialisés dans la pose d’implant dentaire, de manière à ce qu’il fasse partie des soins dentaires les plus courants. Cependant, l’implant dentaire est un procédé qui va au-delà des soins classiques, il s’agit quand même d’une chirurgie dentaire.

C’est la raison pour laquelle les patients doivent bien réfléchir avant de décider de poser un implant dentaire. Mais de quoi s’agit-il vraiment ? Pourquoi procéder à la pose d’un implant dentaire et comment le dentiste va-t-il procéder ? Nous vous donnons ici toutes les informations sur l’implant dentaire et sa pose. Par ailleurs, nous parlerons du budget à préparer pour un implant dentaire ainsi que l’entretien et tout ce que vous devez savoir après l’intervention.

Définition et typologie de l’implant dentaire

Avant toute chose, nous devons voir la définition de l’implant dentaire. Il s’agit d’une racine dentaire artificielle implantée dans l’os de la mâchoire pour remplacer une dent manquante. L’implant dentaire est ainsi vissé dans la mâchoire en vue d’installer une prothèse dentaire comme la couronne. L’implant permet de retrouver une mastication normale, d’autant plus qu’il est très résistant. Avec les matériaux utilisés, la zircone ou le titane, l’implant dentaire a une longévité impressionnante. Il est fait pour durer car il est très solide. En général, l’implant peut durer jusqu’à plus de 20 ans, notamment avec une bonne hygiène bucco-dentaire.

L’implant dentaire est généralement en métal, notamment en titane, ou en zircone. En effet, le titane et la zircone sont des matériaux très tolérés par l’organisme. Il s’agit d’une petite tige de quelques millimètres (mesurant 15 mm de long au maximum). En ce qui concerne la taille et la forme de l’implant, il y a plusieurs sortes d’implants parmi lesquels votre dentiste peut choisir, notamment en termes de forme. Il y a des implants de forme conique, lame, cylindrique ou ronde… Selon la forme de la mâchoire, l’implant peut être vissé dans l’os de la mâchoire (la plus courante), ou bien sous les gencives.

Les avantages de l’implant dentaire

L’implant dentaire est un procédé très résistant et solide qui permet de retrouver une mastication normale. Mais dans quel cas est-il nécessaire ? Et surtout quels sont les avantages de l’implant dentaire ?

Dents abîmées

L’implant dentaire est conseillé pour remplacer une dent trop abimée sont la racine ne peut plus être gardée. L’implant dentaire permet ainsi de mastiquer normalement après la perte d’une dent car, rappelons-le, l’implant va tenir lieu de racine dentaire : solide, stable et résistante pour un maximum de confort. L’implant dentaire permet également d’avoir un résultat très esthétique car il va supporter une prothèse, notamment une couronne.

Haute résistance

Le premier avantage de l’implant dentaire, c’est qu’il est très résistant, pouvant supporter durablement différentes sortes de prothèses. Ensuite, l’implant se fait de manière indépendante, c’est-à-dire qu’il ne requiert pas une intervention sur les dents voisines. Et enfin, il permet de maintenir l’os de la mâchoire en l’état, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle il doit être posé le plus tôt possible après l’extraction pour éviter que l’os ne se referme.

Comment se déroule l’intervention ?

L’implant dentaire se fait en plusieurs séances et il faut compter quelques semaines à quelques mois pour avoir le résultat final. En effet, l’implantologie est une chirurgie et c’est le temps de cicatrisation qui rend le processus assez long. Dans un premier temps, le dentiste va étudier votre mâchoire (taille, état général de l’os…) afin de vois la méthode la plus adaptée. En effet, le dentiste peut choisir entre plusieurs méthodes différentes.

La pose de l’implant est un soin dentaire sous anesthésie locale et peut ainsi se faire au cabinet du dentiste. Des antalgiques vous seront prescrits après l’opération pour réduire la douleur et l’inconfort. Durant la première étape, appelée phase chirurgicale, le dentiste va ouvrir la mâchoire pour y introduire l’implant de 11 à 15 mm de long. Ensuite, il va refermer la mâchoire qui va prendre entre 4 semaines à 6 mois pour se cicatriser, selon le cas. C’est pendant cette période d’ostéo-intégration que l’os se positionne autour de l’implant.

Dans certains cas, une greffe osseuse peut être indispensable, ce qui va rendre le processus plus long et plus compliqué. En effet, quand l’os de la mâchoire est trop petit ou trop fragile, la pose de l’implant sera impossible. C’est la raison pour laquelle le chirurgien doit prendre un os (venant du patient lui-même ou de l’extérieur), pour l’intégrer à la mâchoire. Il faut attendre quelques mois après, le temps que l’os prenne place, avant de réaliser la pose de l’implant. La pose de l’implant peut ainsi être un processus long puisqu’il faut attendre jusqu’à 6 mois pour que l’os se cicatrise, avant de procéder à la pose de l‘implant dans la mâchoire. A partir de là, il faut compter quelques semaines ou quelques mois avant de poser la couronne ou la prothèse dentaire choisie.

Par ailleurs, il y a des cas où la pose de l’implant ne peut pas se faire. Il s’agit notamment des cas d’infection de la dent à remplacer. En effet, l’extraction ne peut pas se faire si la dent est atteinte d’une infection, auquel cas il faut attendre quelques mois après l’extraction.

Le budget à préparer pour un implant dentaire

budgetLe coût d’un l’implant dentaire varie beaucoup d’un dentiste à l’autre et d’une intervention à l’autre. En effet, il dépend de plusieurs facteurs, notamment quand la mâchoire ne permet pas un implant classique, auquel cas il faut prévoir une intervention plus complexe et ainsi un budget plus élevé. De même, chaque cabinet affiche des tarifs très variant en fonction des matériaux et des techniques utilisés.
De plus, la facture inclut plusieurs éléments, notamment le prix de l’implant (qui varie selon la marque et le modèle), la prothèse dentaire, la mise en fonction, la greffe si besoin, l’extraction de la dent, le pilier appelé faux-moignon auquel sera fixé la prothèse, ainsi que le prix de l’intervention. Dans le cas d’un tourisme médico-dentaire, l’hébergement et les frais de déplacements doivent également être pris en compte.

Tourisme médico dentaire

Le tourisme médico-dentaire consiste à se déplacer dans un autre pays pour réaliser un implant dentaire. Nombreux sont les cliniques qui proposent des services très intéressants, que ce soit en termes de qualité des soins ou des matériaux utilisés. En effet, ces centres dentaires qui se trouvent en Italie, en Espagne, en Hongrie…, proposent des services très satisfaisants mais à des prix largement plus bas qu’en France. Pour les mêmes interventions avec les mêmes matériaux, ces cliniques qui se trouvent ailleurs vont proposer presque la moitié des tarifs en France. Partir pour un tourisme médico-dentaire est une alternative intéressante, notamment si vous pouvez en profiter pour faire des vacances en famille ou avec des amis. Vous devez prendre le temps de bien calculer toutes les dépenses avec les frais de déplacement et l’hébergement.

Comment entretenir un implant dentaire ?

entretien implant

Après l’intervention, une fois l’implant dentaire fixé, vous devez éviter de mastiquer des aliments trop durs. Ainsi, les premières semaines, pendant deux semaines environ, vous devez avoir une alimentation liquide comme les soupes … C’est seulement après 2 mois que vous allez pouvoir manger normalement.

Il se peut que le patient fasse une réaction et rejette l’implant dentaire. Quoique très rare, c’est un cas qui peut arriver. Le rejet se manifeste quand l’os de la mâchoire n’arrive pas à intégrer l’implant dentaire. Ce problème apparait généralement dans les semaines qui suivent l’intervention, mais il peut survenir quelques mois ou même des années après. Un fibrome peut également se former au niveau de l’implant dans les semaines qui suivent la pose de l’implant dentaire. C’est la raison pour laquelle il ne faut pas négliger la visite systématique chez le dentiste, une ou deux fois par an. Aussi, n’hésitez pas à consulter dès que vous constatez des anomalies au niveau de votre implant dentaire. Ces problèmes peuvent résulter de plusieurs facteurs, pour ne citer que le manque d’hygiène bucco-dentaire, mauvais positionnement de l’implant, infection …

L’implant dentaire ne nécessite pas d’entretien particulier une fois la cicatrisation terminée, notamment parce qu’il s’agit d’une solution fixe. Cependant, il faut bien prendre soin de vos dents pour éviter que des problèmes surviennent, notamment les infections au niveau de l’implant. Pour maintenir une bonne santé de vos dents, il faut observer une hygiène bucco-dentaire optimale. Par ailleurs, une visite systématique, au moins une fois par an, chez votre dentiste est nécessaire pour vérifier l’état des dents et prévenir les différents soucis bucco-dentaires.

L’implant dentaire est-il remboursé ?

L’implant dentaire n’est pas pris en charge par l’assurance maladie. Cependant, une partie des frais peut être remboursée par la CPAM, que ce soit en France ou dans un autre pays européen. Renseignez-vous auprès de votre CPAM avant l’intervention pour savoir préalablement si vous allez bénéficier d’un remboursement et surtout pour connaitre à l’avance le montant du remboursement. Vous pouvez ainsi planifier le budget que vous devez allouer à la pose d’implant dentaire.

Après l’intervention, vous devez fournir quelques documents auprès de votre CPAM. Généralement, ces documents vous seront demandés :

  • La facture
  • La radio avant et après l’intervention
  • La cotisation à la sécurité sociale
  • Les factures liées à l’hébergement et au déplacement si l’intervention se déroule dans un autre pays
  • Le formulaire S3125 à télécharger sur le site de la CPAM.

Sources bibliographiques


🗒 Soins et prothèses dentaires : vos remboursements | Assurance Maladie Ameli.fr
https://www.ameli.fr/assure/remboursements/rembourse/soins-protheses-dentaires/soins-protheses-dentaires
🗒 La prise en charge des frais dentaires par les organismes complémentaires | Ministère de la Santé et des Solidarités
http://drees.solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/fiche16.pdf