Livraison Gratuite dès 60€ d'Achats avec le code promo FREESHIP *

Blanchiment dentaire : en quoi cela consiste ?

Plusieurs solutions s’offrent à vous si vous souhaitez avoir des dents plus blanches. Il est dans un premier temps possible de vous rendre chez votre dentiste. Même si cela n’a pas que des avantages, c’est le soin le plus efficace, pour retrouver rapidement un sourire éclatant. Vous avez ensuite d’autres alternatives qui peuvent être assez séduisantes et moins onéreuses. Quelle que soit la méthode que vous souhaiterez choisir, nous vous expliquons tout sur le blanchiment dentaire.

Blanchiment dentaire chez le dentiste : pourquoi le privilégier ?

Le dentiste est un professionnel de médecine. En tant que tel, il connait dans un premier temps les facteurs de risque du jaunissement dentaire. Cela peut être suite à un choc, des dents qui ont été dévitalisées. Mais on peut également incriminer d’autres causes. Un facteur génétique et héréditaire, peut en être la cause. Même avec des soins adéquats, les dents ne sont pas tout à fait blanches. Enfin, certaines habitudes de vie, peuvent avoir une influence (consommation de thé, de café, par exemple ou encore certains médicaments). Il faut savoir également que quand on vieillit, les dents jaunissent naturellement, car l’émail perd en épaisseur. Passé la cinquantaine, il ne faut donc pas s’étonner, même avec une hygiène bucco-dentaire irréprochable d’avoir des dents moins éclatantes.

tartes dents jaunes et blanches

Contrôler régulièrement

Avec un contrôle annuel, le dentiste vous aide à lutter contre le tartre ou la plaque dentaire qui causent également un jaunissement. Ce contrôle, même s’il ne vise pas à prodiguer des soins permet de nettoyer les dents. Si vous effectuez le blanchiment chez vous, vous ne pourrez pas préparer votre dentition à recevoir le produit. Cela a pour effet d’en diminuer considérablement le résultat. Le dentiste sait que des dents jaunes, grises, voire noirâtres peuvent occasionner une gêne, voire un complexe au quotidien. Les personnes n’osent plus sourire et cela peut aller jusqu’au repli social. En fonction de votre problème, il saura trouver la solution adaptée. Certains problèmes comme des dents noircies sont plus difficiles à traiter. C’est pourtant bien le dentiste qui pourra y apporter une solution. Un kit de blanchiment à acheter dans le commerce serait tout à fait inefficace.

Déroulement

formation tartre

Si vous souhaitez obtenir un résultat probant, mais naturel, le dentiste va utiliser un nuancier qui permettra de cadrer avec votre physionomie. Il est inutile de vouloir le même sourire qu’une star de cinéma. Oui, vous auriez des dents ultra blanches, mais cela n’irait pas avec le reste de votre visage. Il y a donc des avantages qui ne sont pas négligeables, quand on se rend chez le dentiste. Avant le blanchiment, le professionnel va faire un détartrage. Ce que vous ne pouvez pas faire à domicile. Ce soin permet une meilleure imprégnation du produit dans la dent.

Le résultat de blancheur est plus important chez le dentiste, car le taux de produit est plus concentré. Seul un professionnel peut y prétendre. Même si les risques sont minimes, il est toujours possible d’avoir une réaction allergique. La présence d’un professionnel est alors rassurante. En outre, si le temps de pose du produit est plus long chez le dentiste (cela peut durer une heure et demie), la séance se fait souvent en une fois. Un kit de blanchiment à domicile exige une certaine régularité qui peut être contraignante.

Blanchiment des dents : comment ça fonctionne ?

Une fois les causes et le niveau de blanchiment déterminés, le dentiste peut utiliser différents produits blanchissants. Cela peut être par exemple du peroxyde d’hydrogène. C’est l’agent blanchissant le plus connu. Mais cela peut être également du peroxyde d’urée. Il en existe trois, qui peuvent être utilisés indifféremment par votre chirurgien-dentiste pour cet acte de soin. Pourquoi sont-ils tous les trois à base de peroxyde ? Tout simplement parce que ce produit contient de l’oxygène. L’oxygène est capable de rentrer dans les dents qui sont un peu poreuses. Cet agent de blanchiment va agir jusqu’à la dentine ; soit la couche en dessous de l’émail pour lui faire gagner quelques teintes de blanc. Le blanchiment des dents peut, en fonction des pratiques du professionnel, se faire différemment.

Blanchiment au laser

blanchiment laserLe dentiste peut opter pour un blanchiment au laser. Sans contre-indications et après avoir protégé l’ensemble de votre bouche, il procède au blanchiment. Après l’application d’un gel, il dirige la lumière du laser sur vos dents. 8 teintes en une séance, c’est la promesse de ce soin d’un nouveau genre.

Lampe dentaire

Si le laser vous effraie, une simple lampe dentaire peut faire l’affaire. La lumière bleue va permettre au produit d’agir en profondeur. C’est le type de lumière froide qui se trouve désormais dans les kits à acheter, tous prêts, dans le commerce. Elle permet au produit d’entrer dans l’émail. Pourtant, comme nous l’avons dit, avec des kits moins dosés à domicile, le résultat, même avec une lumière bleue sera toujours moins probant que chez un médecin.

Quelle durée de blancheur ?

Même s’il est tout de suite visible, le blanchiment chez le dentiste n’a qu’un temps. Il est important de le refaire tous les ans, en général. Certaines personnes très précautionneuses et suivant à la lettre les instructions de soin, pourront attendre deux ans. Pour celles et ceux qui trouveraient cela trop contraignant, une solution existe encore : passer par la pose de facettes. Là encore, le coût est important et ne peut se faire qu’en cabinet. Mais les personnes qui possèdent de nombreuses couronnes ou dont les dents sont noires, n’ont quelquefois pas d’autre choix, pour avoir des dents blanches.

Se faire blanchir les dents : quel prix ?

nuancier blancheur

Il est certain que le coût d’un blanchiment chez le dentiste sera plus onéreux qu’un kit que vous achèterez dans le commerce. Le prix qui vous sera demandé peut varier considérablement d’une méthode à l’autre et en fonction de votre zone géographique. Un blanchiment peut vous coûter jusqu’à 2000 euros. Certaines personnes très complexées n’hésiteront pas à verser cette somme ; qui leur semblera dérisoire, en comparaison d’années de souffrance et de repli sur elles-mêmes.

Ce soin n’est pas reconnu par la sécurité sociale comme un acte essentiel. A ce titre, il n’est pas remboursé. Il est pourtant intéressant de faire le point avec votre mutuelle, si vous êtes concerné. Certaines peuvent prendre cet acte en totalité, même si cela reste assez rare. Enfin, il existe une dernière possibilité, si vous ne voulez pas mettre plus de 500 euros dans ce soin dentaire : passer par les mains des étudiants de Centre Hospitalier Universitaire. Ces derniers vont faire leurs armes sur vos dents !

Cela fait, en effet, partie des enseignements de leur formation initiale. Nous venons de voir que le blanchiment chez le dentiste peut représenter un certain coût. Mais, cela assure aussi une certaine sécurité pour le patient. Concernant notre dentition, cela n’est pas anodin.

Y’a-t-il un risque à faire un blanchiment dentaire ?

abces dentaireIl n’y a, en principe, aucun risque à le faire chez un dentiste. Le professionnel de la santé bucco-dentaire va, en effet, au préalable regarder si votre bouche ne présente aucune contre-indication à ce traitement. Il est important de vérifier, par exemple, si vous ne souffrez pas d’une carie, d’un début d’abcès ou de gingivite. Le blanchiment serait alors repoussé, le temps d’effectuer les soins nécessaires. Il est important de rappeler au praticien que vous souffrez d’hypersensibilité, s’il ne s’en souvient pas. Les agents blanchissants peuvent occasionner une douleur, en fonction des cas. Si cela arrive, de même qu’une allergie au produit, il peut intervenir rapidement.

Cela ne signifie pas qu’il faille, là non plus, renoncer au blanchiment. Simplement, il faudra adapter le traitement à votre sensibilité. Peut-être qu’il vous demandera d’opter pour une gouttière à porter, chez vous. Nous reviendrons sur ce point dans le paragraphe suivant. Si le dentiste peut intervenir en cas de problème, ce n’est malheureusement pas le cas, si vous prenez le risque de faire un blanchiment, en passant par des kits préparés. Outre la douleur possible aux gencives qui ne sont pas protégées, la pulpe de vos dents peut être endommagée par le produit qui rentrerait en force dans des dents trop poreuses.

Blanchiment dentaire : quelles sont les alternatives ?

Même si vous êtes convaincu qu’un blanchiment chez un professionnel est la meilleure solution, vous n’avez peut-être pas les moyens financiers de vous le permettre. Etes-vous condamné pour autant à arborer un sourire jaune ? Non, et heureusement. Il existe deux méthodes qui peuvent vous aider à obtenir un sourire plus blanc.

Kit de blanchiment

kit blanchimentVous pouvez, comme nous l’avons déjà évoqué, acheter un kit de blanchiment que vous effectuerez chez vous. Le résultat ne sera souvent pas optimal et comporte donc des risques. Mais ce soin peut également vous avoir été prescrit par votre dentiste. Pour cela, il aura fait réaliser des empreintes de vos mâchoires. L’avantage est que la répartition du produit sera bien homogène ; ce que ne permet pas toujours un kit de blanchiment dentaire que vous achèterez dans le commerce ou via Internet. Il faut néanmoins respecter le temps de pose que le professionnel vous aura indiqué.

Et vous avez de bonnes raisons de vous y tenir : les résultats sur vos dents peuvent durer plusieurs années, même s’il faut attendre quinze jours pour voir les premiers effets. Il est évident qu’il est impératif de limiter sa consommation de café et que toutes les habitudes à risque doivent être restreintes et ce, sur le très long terme.

Bars à sourire

Enfin, vous avez une dernière solution ; qui est très tendance : passer par les bars à sourire. Pas de réelle contrainte, ici si vous n’êtes pas enceinte et que vous avez plus de 18 ans. Par contre, ce ne sont pas des professionnels qui mettent le peroxyde sur vos dents, par le biais de gouttières. Il est déjà arrivé que des personnes intolérantes se soient retrouvées avec des lésions douloureuses. Les gouttières dans lesquelles est mis le produit sont universelles ; au contraire de votre mâchoire. Le résultat peut être décevant à plus d’un titre : répartition non homogène, peu de blancheur gagnée.

Vous l’aurez compris, il existe beaucoup de solutions, pour gagner quelques teintes de blanc, au niveau de vos dents. Si l’on peut être tenté de dépenser moins, en passant par un kit déjà préparé, réfléchissez en conscience à cette décision. Le résultat peut être décevant, vous pouvez ressentir des effets indésirables qui peuvent quelquefois être permanents. Si le blanchiment chez le dentiste coûte plus cher, il présente des avantages qui ne sont pas à négliger.

Sources bibliographiques


🗒 Blanchiment dentaire : comment ça se passe ? | Topsante
https://www.topsante.com/beaute-soins/soins-du-visage/dents-blanches/blanchiment-dentaire-technique-prix-635165
🗒 Blanchiment des dents : une réglementation protectrice des consommateurs | Economie.gouv.fr
https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/blanchiment-des-dents-reglementation-protectrice-des-consommateurs
🗒 “Bar à sourire” La Lettre numéro 101 | Ordre national des chirurgiens-dentistes
http://www.ordre-chirurgiens-dentistes.fr/uploads/media/La_Lettre_101.pdf