dossier tartre dentaire
Accueil Soins dentaires Tartre dentaire : Prévention et traitements efficaces

Tartre dentaire : Prévention et traitements efficaces

Lorsque vous observez vos dents à travers le miroir, il se peut que vous puissiez remarquer de petites taches et des dépôts jaunes ou bruns près des gencives. Vous avez du mal à les faire disparaître. En effet, malgré une bonne hygiène bucco-dentaire, cette constatation est une chose inévitable. Et si c’est le cas, vous êtes alors l’une des personnes qui développent un tartre dentaire. Ces taches sont néfastes pour votre santé bucco-dentaire. Si elles ne sont pas traitées avec diligence, elles peuvent engendrer des maladies beaucoup plus graves. Les méthodes adoptées pour les enlever dépendent entièrement de son degré d’avancement. Suivez les détails ci-dessous.

Le tartre dentaire, c’est quoi au juste ?

Le tartre dentaire est le résultat de la calcification de la plaque dentaire. La plaque est une sorte de pellicule collante composée de bactéries, de protéines salivaires, d’acides et de sucres. Elle se retrouve naturellement dans la bouche quand vous ne brossez pas bien vos dents. Elle s’accumule au niveau des incisives inférieures du côté de la langue, ainsi que sur les autres dents si vous avez une mauvaise hygiène orale. Si la plaque dentaire n’est pas traitée à temps, elle se minéralise et peut s’étendre jusque sous les gencives.

Sous l’effet de la salive, le tartre se forme plus ou moins rapidement et diffère d’une personne à une autre. Une fois que la plaque dentaire s’est formée, en quelques jours à peine, cette dernière peut se transformer en tartre. Pour l’éliminer, vous devez effectuer un détartrage en bonne et due forme chez un dentiste professionnel.

Les origines du tartre dentaire

tartre

La formation de tartre est due à plusieurs facteurs à savoir :

  • un brossage irrégulier des dents
  • une surconsommation de thé noir, de tabac, d’alcool et de café noir
  • une alimentation trop riche en glucides
  • la consommation de produits industriels et de mauvaises graisses.

Tous ces éléments favorisent la formation de plaque dentaire et viennent se déposer naturellement sur la dentition.

Les différents types de tartre

En général, il existe deux types de tartre que vous devez connaître :

  • le tartre supra-gingival est le plus visible, car il se trouve sur la dent, en bordure du collet. Il a une couleur blanchâtre
  • le tartre sous-gingival, par contre, se localise sous la gencive et n’est pas visible à l’œil nu. Ce dernier a la spécificité d’adhérer au cément de la surface radiculaire de la dent. Il se décline sous une teinte brune foncée.

Le deuxième est plus problématique puisqu’il sera difficile à enlever. La couleur brune indique qu’il a atteint un stade plus avancé marquant la dégradation du sang. Cette infection doit être prise au sérieux, car il engendre d’autres maladies pathogènes et peut se transformer en une parodontite.

Les problèmes liés au tartre

La majorité des maladies parodontales sont causées par les tartres et les plaques dentaires. Si vous laissez ces derniers évolués sans agir, vous risquez d’engendrer des troubles beaucoup plus importants et sévères et des douleurs dentaires tels que :

  • la carie dentaire
  • la gingivite : l’inflammation et le saignement des gencives
  • la parodontite : la destruction des ligaments et des os qui supportent les dents
  • une mauvaise haleine ou halitose
  • les douleurs et abcès dentaires
  • un facteur occasionnant la perte des dents chez les adultes.

Par ailleurs, les tartres non traités accroissent le risque :

  • d’accouchement prématuré ou de la naissance de bébés de poids insuffisant. Bien que cela puisse être étonnant, sachez que les bactéries dans la cavité buccale peuvent contaminer le liquide amniotique ou le placenta.
  • des maladies respiratoires suite à l’émigration des plaques au niveau des poumons. Cela entraîne une infection ou d’aggraver une affection pulmonaire déjà existante.

Les patients qui souffrent de diabète sont plus sensibles aux caries ainsi qu’aux maladies des gencives. En outre, les caries et le tartre peuvent rendre le diabète difficile à contrôler. Le taux de glycémie dans le sang devient trop élevé.

La différence entre le tartre et la plaque dentaire

hygiene buccale

Beaucoup de personnes ont du mal à distinguer la plaque dentaire du tartre. Voici quelques signes distinctifs qui différencient ces deux maladies.

La plaque dentaire

La plaque dentaire résulte de l’accumulation des résidus alimentaires sur le bord des gencives et sur les dents. Même si la plupart des gens la jugent comme inoffensive, elle représente tout de même des conséquences sur la santé de vos dents. La plaque dentaire favorise le développement des caries et au final elle peut dégénérer en parodontite. Pour la supprimer, il faut bien brosser les dents d’une manière régulière en utilisant un fil dentaire. Si elle n’est pas traitée à temps, elle va durcir et engendre un tartre dentaire.

Le tartre dentaire

C’est la suite logique de la plaque dentaire. Cette dernière s’est minéralisée et a formé un dépôt jaunâtre au niveau de la gencive et sur toute la surface de la dent jusqu’à l’arrière des dents antérieures du bas. Contrairement à la plaque dentaire, le tartre est plus difficile à retirer. Il faut donc se rendre chez votre dentiste.

Comment se forme le tartre ?

À part la mauvaise hygiène bucco-dentaire et l’alimentation, voici d’autres facteurs courants qui favorisent le développement du tartre dentaire chez certaines personnes.

La salive

La composition de la salive joue un rôle primordial qui peut prédisposer à la plaque dentaire et au tartre. Les minéraux qui se retrouvent le plus souvent dans le tartre dentaire sont le magnésium et le calcium. Ces derniers proviennent des glandes salivaires. C’est ce qui explique que les incisives sont plus exposées au tartre dentaire, car elles se situent juste à côté des canaux extérieurs de salive qui sort de la glande submandibulaire.

formation tartreL’émail et la dentition

Les dents avec l’émail très affaibli ou encore les dents mal positionnées sont plus exposées à cette infection. Vous devez vous montrer plus vigilant en respectant une bonne hygiène bucco-dentaire. Votre alimentation doit être également régularisée.

Les mauvaises habitudes

L’ingestion fréquente d’aliments sucrée ainsi que la consommation de cigarettes favorise l’apparition de plaque dentaire. Toutes les boissons et nourritures contenant des colorants (café, thé, sodas, etc.) sont à éviter.

L’hygiène dentaire

Les personnes qui négligent leur hygiène dentaire courent un risque élevé et de problème de tartre. Seul un brossage régulier reste la meilleure alternative pour empêcher la formation de plaque dentaire et l’apparition de tartre.

Le système endocrinien

Certaines maladies peuvent activer la formation de tartre et le développement de la plaque dentaire, car elles affectent votre système endocrinien. C’est le cas du diabète, la puberté ou encore la grossesse.

Les autres éléments possibles

Il ne faut pas oublier que ces autres facteurs énoncés ci-dessous peuvent aggraver les risques de formations de tartre dentaire :

  • les traitements orthodontiques
  • les caries non soignées
  • les prothèses dentaires mal adaptées
  • les traitements médicamenteux
  • les problèmes d’occlusions dentaires
  • les pathologies systématiques
  • le stress
  • etc.

Les différentes méthodes pour enlever les tartres dentaires

La première chose que vous devez avoir à l’esprit pour combattre le tartre est d’avoir une bonne hygiène bucco-dentaire. Avec l’aide de votre dentiste, vous pouvez aussi adopter des moyens pratiques et faciles.

brossage

À la maison

Tout d’abord, brossez soigneusement et régulièrement vos dents au moins deux fois par jour pendant deux minutes. Utilisez un dentifrice qui contient du fluor. Il est préférable d’utiliser une brosse à dents aux poils souples. Servez-vous d’un fil dentaire pour retirer les résidus et les traces de tartre sur les dents. Les bains de bouche sont conseillés au moins deux fois par semaine. L’utilisation d’une brosse à dents électrique facilite reste plus efficace qu’une brosse manuelle.

Ensuite, il convient d’adapter votre votre régime alimentaire en mangeant des aliments moins gras, sucrés ou qui contiennent du colorant. La nourriture riche en amidon comme le pain ou les pâtes sont à éviter. Si vous en consommez, brossez-vous les dents 30 minutes après votre repas. Buvez de l’eau entre les repas afin de supprimer les restes des aliments. Cela équilibre également le pH de votre cavité buccale.

Le détartrage classique chez le dentiste

C’est la seule méthode efficace pour enlever le tartre de vos dents. Durant une séance, le dentiste utilise des outils spécialisés soit des grattoirs ou des ultrasons, pour retirer les traces de plaque dentaire minéralisée. Ce geste permet aussi de limiter les risques d’inflammation comme la survenue de caries, la parodontite et la gingivite. Il s’assurera que le tartre aura complètement disparu et finira par un blanchissement dentaire.

En outre, il est conseillé de se rendre chez un dentiste au moins deux fois par an pour vérifier et contrôler l’état général de votre dentition. Ainsi, ce praticien pourra détecter les éventuels problèmes à temps. Vous aurez droit à deux détartrages par an. Ces interventions seront remboursées par la Sécurité Sociale. Mais vous pouvez aussi vous souscrire à une mutuelle santé.

Le détartrage fait maison

Si le tartre sur la dent n’est pas très grave, vous pouvez adopter des solutions naturelles avant de vous rendre chez votre dentiste habituel. Pour détartrer sa dentition chez soi, il existe des aliments spéciaux :

Le bicarbonate de soude

Ce produit est très efficace pour nettoyer les dents, lutter contre l’acidité buccale et vaincre le tartre dentaire. Pour ce faire, mélangez une demi-cuillère à café de bicarbonate mélangée à une cuillère de bicarbonate. Versez le mélange dans un verre avec un peu d’eau chaude pour obtenir un bain de bouche. Vous pouvez directement saupoudrer votre brosse à dents de bicarbonate de soude. Laissez agir pendant 5 minutes avant de rincer et d’utiliser votre dentifrice. Pour ne pas rayer l’émail, ne dépassez pas plus de deux fois par semaine.

L’eau oxygénée

L’eau oxygénée est aussi un remède naturel pour retrouver des dents plus saines et blanches. Seulement, il faut l’utiliser une fois par semaine avec du bicarbonate de soude. Vous verrez, elle fera un miracle.

Le charbon actif

Le charbon actif est l’un des alliés précieux pour rendre vos dents éclatantes. Il prévient aussi les maladies buccales. Vous trouverez cette poudre naturelle dans les magasins bio ou chez les herboristeries. Saupoudrez votre brosse à dents avec ce produit et appliquez sur l’ensemble de votre dentition. Au final, vous retrouverez des dents propres et bien blanches.

Le persil

Il servira aussi de bain de bouche. Prenez-en quelques feuilles et laissez infuser dans l’eau bouillante pendant une dizaine de minutes. Cette méthode est à réaliser trois fois par jour, avant le brossage des dents.

Les zestes d’orange

Pour cette technique, utilisez la partie interne de la peau d’une orange. La vitamine C agira sur les bactéries en favorisant leurs éliminations. Frottez le zeste sur les parties entartrées pendant quelques minutes. Cette opération est à répéter tous les jours.

Les fraises

Peu de gens le savent, mais ce fruit rouge contient des acides naturels qui diminuent la prolifération des bactéries. Prenez deux fraises et transformez-les en une purée. Ensuite, appliquez directement sur le tartre.

Le jus de citron

Comme l’orange, le citron aide à combattre le tartre. Mais il est à utiliser avec modération, car il peut abîmer l’émail dentaire. Pour ce faire, prenez un demi-citron et versez le jus dans une tasse d’eau chaude. Faites un bain de bouche, une fois par jour.

Comment éviter la formation de tartre dentaire ?

Pour prévenir la formation de tarte ou de plaque dentaire, il est crucial de retrouver les bons réflexes bucco-dentaires. Il faut donc se brosser les dents après chaque repas sans oublier les molaires au fond de la bouche. Pour le brossage, utilisez un dentifrice naturel et biologique afin d’éviter les substances trop agressives qui ont tendance à modifier le pH de la cavité buccale. Servez-vous d’un fil dentaire tous les soirs pour retirer les résidus de nourriture accumulés et rester coincés entre les dents lors du repas.

Faites un bain de bouche à base de produits naturels comme la menthe, le thym ou de l’eau de mer diluée, au moins une fois par semaine. Enfin, vous n’avez pas accès à votre brosse à dents, rincez au moins votre bouche après un repas. Bien évidemment, il est conseillé de voir son dentiste deux fois par an, pour effectuer un détartrage complet de la dentition. Il éliminera les traces de tartre dentaire, s’il y en a afin de prévenir le développement des maladies dentaires plus sévères.