Détail de la notice
Titre du Document
Hypertension artérielle et diabète
Hypertension and diabetes
Auteur(s)
BOUHANICK B. ; LABOUREAU-SOARES BARBOSA S. ; MARRE M. ; ...
Résumé
L'hypertension artérielle est fréquemment associée au diabète. La physiopathologie est différente selon qu'il s'agit d'un diabète de type 1 ou de type 2. Dans le diabète de type 1, l'hypertension est souvent la conséquence d'une néphropathie sous-jacente ; dans le diabète de type 2, elle est plus souvent essentielle et s'inscrit dans un contexte plurimétabolique et d'insulinorésistance. Dans tous les cas, l'hypertension aggrave le pronostic du malade diabétique en augmentant le risque cardiovasculaire et en accélérant la survenue des complications dégénératives, Le contrôle optimal des chiffres tensionnels permet d'en limiter l'évolution. Il est nécessaire de lutter contre tous les facteurs de risque cardiovasculaires (sédentarité, obésité, tabagisme, dyslipidémie). L'Agence nationale d'accréditation et d'évaluation en santé (ANAES) recommande chez le diabétique de type 2 l'obtention d'une pression artérielle inférieure ou égale à 140/80 mmHg. Chez le diabétique de type 1, les inhibiteurs de l'enzyme de conversion (IEC) restent le traitement préconisé en première intention, du fait de leurs propriétés néphroprotectrices ; chez les diabétiques de type 2, outre les IEC, les médicaments de première intention ayant fait la preuve de leur efficacité sont les diurétiques ou les β-bloquants. Afin d'obtenir un contrôle tensionnel satisfaisant, des associations thérapeutiques sont souvent nécessaires.
Editeur
Huveaux
Identifiant
ISSN : 0003-9683 CODEN : AMCVAN
Source
Archives des maladies du coeur et des vaisseaux A. 2000, vol. 93, SUP, pp. 1429-1434 [bibl. : 36 ref.]
Langue
Français
Pour les membres de la communauté du CNRS, ce document est autorisé à la reproduction à titre gratuit.
Pour les membres des communautés hors CNRS, la reproduction de ce document à titre onéreux sera fournie sous réserve d’autorisation du Centre Français d’exploitation du droit de Copie.

Pour bénéficier de nos services (strictement destinés aux membres de la communauté CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), de l'ESR français (Enseignement Supérieur et Recherche), et du secteur public français & étranger) :