Détail de la notice
Titre du Document
Quand penser à une maladie musculaire ? : Maladies musculaires
When muscular disease should be considered : Muscular diseases
Auteur(s)
POUGET Jean
Résumé
Une maladie musculaire peut revêtir différents aspects cliniques et certains symptômes atypiques sont souvent méconnus.Ainsi le déficit des muscles proximaux des membres est le plus classique mais un déficit distal peut être également observé. De même un déficit des muscles oculo-moteurs, d'innervation bulbaire, faciaux, respiratoires, paraspinaux ou du myocarde est quelquefois l'expression d'une maladie musculaire. Il est aussi important de reconnaître une pathologie musculaire devant une hypotonie néonatale, une hypertrophie ou une raideur musculaire, des épisodes paralytiques transitoires, une fatigabilité, des myalgies, une rhabdomyolyse ou une augmentation isolée des créatine-kinases. Les examens complémentaires biologiques et électrophysiologiques ont essentiellement une valeur d'orientation vers une pathologie musculaire. La biopsie musculaire reste le plus souvent l'examen clé du diagnostic. L'imagerie musculaire permet de réaliser une cartographie lésionnelle et les techniques nouvelles de spectroscopie d'imagerie par résonance magnétique réalisent une véritable exploration in vivo du métabolisme musculaire.
Editeur
Huveaux
Identifiant
PMID : 11265420 ISSN : 0035-2640 CODEN : REPRA3
Source
La Revue du praticien (Paris) A. 2001, vol. 51, n° 3, pp. 251-255
Langue
Français
Pour les membres de la communauté du CNRS, ce document est autorisé à la reproduction à titre gratuit.
Pour les membres des communautés hors CNRS, la reproduction de ce document à titre onéreux sera fournie sous réserve d’autorisation du Centre Français d’exploitation du droit de Copie.

Pour bénéficier de nos services (strictement destinés aux membres de la communauté CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), de l'ESR français (Enseignement Supérieur et Recherche), et du secteur public français & étranger) :