Détail de la notice
Titre du Document
Theodosius Grammaticus and the Arab siege of 674-78
Auteur(s)
OLSTER D.
Résumé
Le poème de Théodosius Grammaticus pourrait être notre seule référence contemporaine au siège arabe de 674-78. Si c'était le cas, il s'agirait d'une aide pour expliquer un certain nombre de problèmes dans les sources plus tardives. On peut penser dans un premier temps au problème chronologique de l'acquisition du feu grec par les Byzantins. Ensuite se pose la question historique des stratégies arabes pour prendre Constantinople. Il semble que le feu grec, d'abord inventé dans des territoires contrôlés par les arabes, fut connu seulement un peu plus tard par les Byzantins
Editeur
Academia
Identifiant
ISSN : 0007-7712
Source
Byzantinoslavica (Praha) A. 1995, vol. 56, n° 1, pp. 23-28
Langue
Anglais
Pour les membres de la communauté du CNRS, ce document est autorisé à la reproduction à titre gratuit.
Pour les membres des communautés hors CNRS, la reproduction de ce document à titre onéreux sera fournie sous réserve d’autorisation du Centre Français d’exploitation du droit de Copie.

Pour bénéficier de nos services (strictement destinés aux membres de la communauté CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), de l'ESR français (Enseignement Supérieur et Recherche), et du secteur public français & étranger) :