Détail de la notice
Titre du Document
Evaluation of fungicides for control of Sphaeropsis shoot blight of red pine nursery seedlings
Auteur(s)
STANOSZ G. R. ; SMITH D. R.
Résumé
Une étude a été réalisée en pépinière dans le but d'évaluer les alternatives chimiques potentielles au bénomyl, le fongicide utilisé pour contrôler la brûlure des pousses causée par Sphaeropsis sapinea (Fr.:Fr.) Dyko & Sutton in Sutton sur le pin rouge (Pinus resinosa Ait.). Des parcelles-échantillons répétées contenant des semis à leur première et seconde saison de croissance furent traitées sur une base hebdomadaire et bi-hebdomadaire avec les produits suivants, seuls ou combinés: bénomyl, méthyle de thiophanate, mancozeb, méthyle de thiophanate + mancozeb, chlorothalonil, cuivre, myclobutanil, myclobutanil + méthyle de thiophanate, et eau (témoin). Les parcelles furent établies dans trois blocs complets situés de plus en plus loin d'une source d'inoculum constituée d'arbres infectés dans un brise-vent de pin rouge. Le pourcentage de semis infectés par la brûlure des pousses a été déterminé par un examen effectué tard à l'automne. Des analyses de variance ont révélé que les traitements et les blocs avaient un effet significatif (p < 0,0001) sur l'incidence de la maladie. Les produits les plus efficaces appliqués sur une base hebdomadaire ou bi-hebdomadaire sur les deux groupes de semis étaient le bénomyl et le méthyle de thiophanate, des fongicides systémiques, ainsi que le chlorothalonil, un fongicide protectant. Malgré l'application de fongicide, l'incidence de la maladie était généralement plus élevée dans les parcelles
Editeur
National Research Council of Canada
Identifiant
ISSN : 0045-5067 CODEN : CJFRAR
Source
Canadian journal of forest research (Print) A. 1996, vol. 26, n° 3, pp. 492-497 [bibl. : 15 ref.]
Langue
Anglais
Pour les membres de la communauté du CNRS, ce document est autorisé à la reproduction à titre gratuit.
Pour les membres des communautés hors CNRS, la reproduction de ce document à titre onéreux sera fournie sous réserve d’autorisation du Centre Français d’exploitation du droit de Copie.

Pour bénéficier de nos services (strictement destinés aux membres de la communauté CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), de l'ESR français (Enseignement Supérieur et Recherche), et du secteur public français & étranger) :