Détail de la notice
Titre du Document
Spasme sur artères coronaires normales ou irrégulières : devenir à long terme de 277 patients
Long-term outcome of 277 patients with spasm of normal or minor diseased coronary arteries
Auteur(s)
PIERRON F. ; PANAGIDES D. ; BONNET J. L. ; ...
Résumé
Le devenir des patients présentant un spasme sur artères coronaires normales ou subnormales n'est connu que sur de petites séries et à moyen terme. Nous l'avons étudié chez 277 patients (206 hommes et 71 femmes, âge moyen 54 ± 9 ans) sur une période moyenne de 86 ± 43 mois. La coronarographie ne montrait pas de sténose supérieure à 50 %. Le spasme a été authentifié : au cours de la coronarographie 157 fois (57%), par un test à la méthylergométrine positif après cet examen 113 fois (41 %) et par un tracé d'angor de Prinzmetal 7 fois (2,5 %). Les anticalciques ont été prescrits chez 264 (95%) patients. Au terme du suivi on dénombre : 35 perdus de vue (12,6%), 20 décès (7,2 %) dont 10 de cause cardiaque (3,6%), 18 infarctus du myocarde (6,S %) : 11 ont eu une nouvelle coronarographie qui a toujours montré l'apparition de sténoses significatives. Des précordialgies ont persisté chez 109 patients (39%). Pour S2 d'entre eux, une nouvelle coronarographie a montré l'apparition d'une sténose significative 19 fois. Quatre-vingt-quinze patients sont restés asymptomatiques (34 %). Une analyse statistique multivariée montre que seule l'existence d'une hypertension artérielle ou d'irrégularités pariétales sur la coronarographie initiale sont des facteurs prédictifs de l'apparition d'événements coronariens (décès, infarctus du myocarde ou angor instable). Conclusion : le spasme sur artères coronaires normales ou subnormales n'est parfaitement cont
Editeur
Huveaux
Identifiant
PMID : 8729361 ISSN : 0003-9683 CODEN : AMCVAN
Source
Archives des maladies du coeur et des vaisseaux A. 1995, vol. 88, n° 12, pp. 1819-1825 [bibl. : 20 ref.]
Langue
Français
Pour les membres de la communauté du CNRS, ce document est autorisé à la reproduction à titre gratuit.
Pour les membres des communautés hors CNRS, la reproduction de ce document à titre onéreux sera fournie sous réserve d’autorisation du Centre Français d’exploitation du droit de Copie.

Pour bénéficier de nos services (strictement destinés aux membres de la communauté CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), de l'ESR français (Enseignement Supérieur et Recherche), et du secteur public français & étranger) :