Détail de la notice
Titre du Document
Les théories géographiques : Géographie : état des lieux. I: La dimension environnementale
Geographic theories
Auteur(s)
GOLLEDGE R. G.
Résumé
L'auteur du présent article passe en revue les éléments constitutifs essentiels des théories géographiques. Il souligne, d'un point de vue historique, le rôle joué par la révolution théorique et quantitative intervenue en géographie, et montre en particulier comment les théories ainsi élaborées se sont inspirées, puis démarquées de celles d'autres disciplines. Il insiste sur les différences entre les théories spatiales descriptives du début et les théories normatives, basées sur les mathématiques, apparues par la suite. Puis, se fondant sur les théories de la localisation des exploitations agricoles et des établissements industriels, il prend acte de la manière dont les théories géographiques se sont « construites » à partir de principes économiques, et dont des concepts spatiaux et non spatiaux se marient pour offrir une théorie normative puissante et bien formée. Tout au long de l'article, l'auteur met l'accent sur les raisonnements et les processus de déduction qui ont servi à mettre au point les théories, ainsi que sur les processus spatiaux ou géographiques qui déterminent leur forme et leur structure. L'évolution des modèles, qui de descriptifs sont devenus analytiques, est illustrée par des exemples relatifs aux agglomérations et à leur configuration. Des indications détaillées sont également données sur la façon dont la géographie, en acquérant plus de maturité, est passée du descriptif au normatif, puis à des théo
Editeur
Erès
Identifiant
ISSN : 0304-3037 CODEN : RISSBG
Source
Revue internationale des sciences sociales A. 1996, n° 150, [507, 531-548 [19 p.]] [bibl. : 26 ref.]
Langue
Français
Pour les membres de la communauté du CNRS, ce document est autorisé à la reproduction à titre gratuit.
Pour les membres des communautés hors CNRS, la reproduction de ce document à titre onéreux sera fournie sous réserve d’autorisation du Centre Français d’exploitation du droit de Copie.

Pour bénéficier de nos services (strictement destinés aux membres de la communauté CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), de l'ESR français (Enseignement Supérieur et Recherche), et du secteur public français & étranger) :