Détail de la notice
Titre du Document
Academic skepticism in early modern philosophy
Le scepticisme académique au début de la philosophie moderne
Auteur(s)
MAIA NETO J. R.
Résumé
Examinant la crise sceptique dite pyrrhonienne au début de la philosophie moderne, l'A. montre que l'influence du scepticisme académique de Cicéron continue à être effective malgré la domination du pyrrhonisme qui a suivi la traduction latine des oeuvres de Sextus Empiricus. A partir de la synthèse proposée par Montaigne, le scepticisme académique de Cicéron va servir à Schoock, Huet, Rapin et Foucher contre Descartes et les cartésiens, ouvrant la voie au scepticisme moderne de Bayle et Hume
Editeur
Johns Hopkins University Press
Identifiant
ISSN : 0022-5037
Source
Journal of the history of ideas (Print) A. 1997, vol. 58, n° 2, pp. 199-220
Langue
Anglais
Pour les membres de la communauté du CNRS, ce document est autorisé à la reproduction à titre gratuit.
Pour les membres des communautés hors CNRS, la reproduction de ce document à titre onéreux sera fournie sous réserve d’autorisation du Centre Français d’exploitation du droit de Copie.

Pour bénéficier de nos services (strictement destinés aux membres de la communauté CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), de l'ESR français (Enseignement Supérieur et Recherche), et du secteur public français & étranger) :