Détail de la notice
Titre du Document
Du paléolithique au paléographique: Étude des graffiti modernes dans la grotte Margot (Thorigné-en-Charnie, Mayenne)
The Palaeolithic to the palaeographic: a study of modern graffiti in Grotte Margot (Thorigné-en-Charnie, Mayenne)
Auteur(s)
LADUREE Jean-René ; PIGEAUD Romain ; BETTON Jean-Pierre ; ...
Résumé
Depuis la découverte des grottes Cosquer, Chauvet, Cussac et La Garma, nous avons pris l'habitude de cavités inviolées, aux parois vierges de tout tracé non paléolithique. C'est oublier que de nombreuses autres grottes ornées, découvertes trop tôt ou toujours ouvertes, ont subi la visite ultérieure des hommes. Conséquence: des graffiti sans nombre. Bien souvent, ces traces modernes sont considérées comme des déchets, car elles gênent la lecture des tracés paléolithiques et les altèrent. Pourtant, les graffiti ont une certaine utilité. D'abord, ils permettent, lorsqu'ils sont datés, de se faire une idée des conditions d'accès à la grotte avant les aménagements touristiques. Mais surtout, ils offrent une occasion unique d'étudier les modes de fréquentation moderne d'une cavité dont la charge symbolique ne s'est pas éteinte avec la fin de la période glaciaire. Le phénomène « grotte ornée » pourrait être mieux compris, selon nous, si l'on appréhendait la fascination qu'à toutes les époques, le milieu souterrain a exercée. L'exemple de la grotte Margot, par ses premiers résultats, démontre que de nouvelles voies de recherches sont possibles. L'étude de cette cavité comporte plusieurs atouts: elle permet de conforter l'archéologie quant à la situation du sol paléolithique et aide à la compréhension des multiples aménagements réalisés par l'homme moderne dans le but d'en faciliter l'accès. Auxiliaires du préhistorien, la paléograp
Editeur
Société préhistorique française
Identifiant
ISSN : 0249-7638
Source
Bulletin de la Société préhistorique française A. 2013, vol. 110, n° 4, pp. 605-621 [17 pages] [bibl. : 2 p.]
Langue
Français
Pour les membres de la communauté du CNRS, ce document est autorisé à la reproduction à titre gratuit.
Pour les membres des communautés hors CNRS, la reproduction de ce document à titre onéreux sera fournie sous réserve d’autorisation du Centre Français d’exploitation du droit de Copie.

Pour bénéficier de nos services (strictement destinés aux membres de la communauté CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), de l'ESR français (Enseignement Supérieur et Recherche), et du secteur public français & étranger) :