Détail de la notice
Titre du Document
Proliférations tumorales développées sur maux perforants plantaires : Quelle attitude thérapeutique?
Cauliflower growths in chronic plantar ulcer : how to act ?
Auteur(s)
GRAUWIN M. Y. ; MANE I. ; CARTEL J. L.
Résumé
Entre 1983 et 1994, 66 Sénégalais, anciens malades de la lèpre, ont été vus pour des proliférations bourgeonnantes sur mal perforant plantaire (deux malades présentaient chacun 2 tumeurs). 68 biopsies ont été réalisées pour examen anatomopathologique: dans 39 cas il s'agissait de carcinomes spino-cellulaires et dans les 29 autres d'hyperplasies pseudo-épithéliomateuses. La fréquence annuelle moyenne des proliférations tumorales a été de 0,45 pour 100 MPP. La proportion des carcinomes parmi ces tumeurs était de 57%. Des 38 malades porteurs de carcinome, 5 ont refusé l'amputation: tous sont morts. Les 33 autres ont été amputés et 8 sont morts directement des suites de leur carcinome (24%). Pour les 28 malades porteurs d'hyperplasie, on a procédé à 18 amputations et à 10 excisions. Dans les mois qui ont suivi l'intervention on a observé 8 récidives chez les 10 malades excisés; ces récidives ont été traitées par amputation, ce qui donne un total de 93% d'amputation dans les hyperplasies. Ces données amènent à conclure que, au moins dans les pays où le recours à l'examen anatomopathologique pour diagnostic de certitude n'est pas possible, l'amputation au-dessous du genou est la conduite à tenir raisonnable devant une prolifération tumorale développée sur un MPP.
Editeur
Comité international exécutif de l'ordre de Malte
Identifiant
PMID : 9054196 ISSN : 0001-5938 CODEN : ALEPA8
Source
Acta leprologica A. 1996, vol. 10, n° 2, pp. 101-104 [bibl. : 13 ref.]
Langue
Français
Pour les membres de la communauté du CNRS, ce document est autorisé à la reproduction à titre gratuit.
Pour les membres des communautés hors CNRS, la reproduction de ce document à titre onéreux sera fournie sous réserve d’autorisation du Centre Français d’exploitation du droit de Copie.

Pour bénéficier de nos services (strictement destinés aux membres de la communauté CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), de l'ESR français (Enseignement Supérieur et Recherche), et du secteur public français & étranger) :