Détail de la notice
Titre du Document
Jeu et consommation de substances psychoactives: Les habitudes des jeunes adultes au Québec
Gambling and psychoactive substance use: habits of young adults in Quebec
Auteur(s)
FERLAND Francine ; SAVARD Cathy ; LADOUCEUR Robert ; ...
Résumé
Bien qu'étant une population spécifique, la tranche d'âge des 18-25 ans a fait l'objet de peu de recherches concernant les habitudes de jeu. La présente étude a pour objectifs de dresser un portrait des habitudes tant de jeu que de consommation de substances psychoactives (SPA), et plus particulièrement d'alcool et de tabac, des jeunes adultes, tout en vérifiant les liens pouvant exister entre celles-ci. Les données présentées ici sont extraites de la première évaluation d'une étude longitudinale de 18 mois réalisée auprès de 689 jeunes âgés de 18 à 25 ans. Les principaux résultats indiquent que 2,5 % des jeunes adultes sont des joueurs problématiques et que c'est sur Internet qu'ils jouent la majeure partie de leur budget. Leurs consommations de SPA, dont l'alcool, mais tabac excepté, sont également importantes. Les rapports de cotes indiquent quant à eux que les jeunes adultes qui fument et ceux qui ont consommé une SPA (hors alcool) au moins une fois au cours des six derniers mois ont plus de chance que les autres d'être des joueurs problématiques. Ces résultats permettent de penser que les actions préventives menées auprès des jeunes devraient viser tous les comportements addictifs à risque plutôt que de s'attarder uniquement à un seul d'entre eux.
Editeur
Princeps
Identifiant
ISSN : 1620-4522
Source
Alcoologie et addictologie A. 2009, vol. 31, n° 4, pp. 319-325 [7 pages] [bibl. : 29 ref.]
Langue
Français
Pour les membres de la communauté du CNRS, ce document est autorisé à la reproduction à titre gratuit.
Pour les membres des communautés hors CNRS, la reproduction de ce document à titre onéreux sera fournie sous réserve d’autorisation du Centre Français d’exploitation du droit de Copie.

Pour bénéficier de nos services (strictement destinés aux membres de la communauté CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), de l'ESR français (Enseignement Supérieur et Recherche), et du secteur public français & étranger) :