Détail de la notice
Titre du Document
agomélatine (VALDOXAN°): Des risques, mais pas d'efficacité prouvée
Agomelatine (VALDOXAN°): Risks, but no proved efficiency
Résumé
• Chez les patients atteints de dépression, lorsqu'en plus du soutien psychologique un médicament antidépresseur est jugé nécessaire, le choix se porte en première intention sur un imipraminique tel que la clomipramine ou un inhibiteur de la recapture de la sérotonine (IRS) tel que la paroxétine. • L'agomélatine est un agoniste des récepteurs de la mélatonine autorisé dans l'Union européenne pour le traitement de la dépression. • Le dossier d'évaluation clinique disponible de l'agomélatine ne comporte pas d'essai comparatif conçu pour comparer valablement en termes d'efficacité l'agomélatine à un imipraminique ni à un inhibiteur de la recapture de la sérotonine. Il comporte pour l'essentiel 7 essais versus placebo. • Des 7 essais comparatifs versus placebo, 3 seulement ont mis en évidence un effet de l'agomélatine (25 mg par jour), mesuré par une échelle, statistiquement supérieur à celui d'un placebo. L'écart de score est de signification clinique douteuse. Surtout, on ne dispose pas de résultats en termes de guérison ou de prévention des suicides. • Selon un essai, en cas d'effet insuffisant, porter la dose quotidienne d'agomélatine de 25 mg à 50 mg n'augmente pas son effet. • Un essai chez 367 patients a conclu que l'agomélatine n'est pas plus efficace qu'un placebo pour prévenir la rechute d'un épisode dépressif (29 % en un an). Un autre essai, chez 339 patients, a conclu que le taux de rechutes était statistiquement moin
Editeur
Association Mieux prescrire
Identifiant
ISSN : 0247-7750
Source
La Revue Prescrire A. 2009, vol. 29, n° 311, pp. 646-650 [5 pages] [bibl. : 30 ref.]
Langue
Français
Pour les membres de la communauté du CNRS, ce document est autorisé à la reproduction à titre gratuit.
Pour les membres des communautés hors CNRS, la reproduction de ce document à titre onéreux sera fournie sous réserve d’autorisation du Centre Français d’exploitation du droit de Copie.

Pour bénéficier de nos services (strictement destinés aux membres de la communauté CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), de l'ESR français (Enseignement Supérieur et Recherche), et du secteur public français & étranger) :