Détail de la notice
Titre du Document
Diagnostic et traitement des neuroborrélioses de Lyme
Diagnosis and treatment of Lyme neuroborreliosis
Auteur(s)
BLANC F. ; DE SEZE J.
Résumé
Une sérologie de Lyme positive dans le sang ou le liquide céphalorachidien est nécessaire, mais insuffisante pour poser le diagnostic de neuroborréliose. Le diagnostic de neuroborréliose nécessite dans la majorité des cas une ponction lombaire avec mesure de l'index de synthèse intrathécale anti-Borrelia. L'érythème migrant est un signe spécifique de borréliose de Lyme, mais il est peu sensible dans les formes neurologiques: il est retrouvé chez moins de 50% des patients. Une piqûre de tique est retrouvée chez moins de 40% des patients atteints de neuroborréliose. La douleur est un signe d'accompagnement très fréquent de neuroborréliose. La méningoradiculite est la forme la plus fréquente de neuroborréliose. Le traitement habituel des neuroborrélioses est la ceftriaxone i.v. 2 g/j pendant 21 jours. Un antécédent de borréliose de Lyme n'empêche pas la récidive.
Editeur
Edimark
Identifiant
ISSN : 1276-9339
Source
La Lettre du neurologue A. 2008, vol. 12, n° 10, pp. 315-321 [7 pages] [bibl. : 22 ref.]
Langue
Français
Pour les membres de la communauté du CNRS, ce document est autorisé à la reproduction à titre gratuit.
Pour les membres des communautés hors CNRS, la reproduction de ce document à titre onéreux sera fournie sous réserve d’autorisation du Centre Français d’exploitation du droit de Copie.

Pour bénéficier de nos services (strictement destinés aux membres de la communauté CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), de l'ESR français (Enseignement Supérieur et Recherche), et du secteur public français & étranger) :