Détail de la notice
Titre du Document
Insémination intra-utérine : pourquoi continuer à stimuler l'ovulation ?
Intra-uterine insemination : ovarian stimulation or not?
Auteur(s)
BELAISCH-ALLART J. ; MAYENGA J.-M. ; GREFENSTETTE I. ; ...
Résumé
Les taux de succès des inséminations intra-utérines (IIU) sont très variés dans la littérature. Dans la majorité des études, les principaux facteurs de succès sont la stimulation de l'ovulation et le nombre de follicules obtenus. Actuellement, la lutte contre les grossesses multiples remet en cause la stimulation de l'ovulation, et les taux de succès rapportés sont à nouveau faibles, mettant en question l'IIU elle-même au profit d'un passage direct en fécondation in vitro (FIV). Notre but est de démontrer qu'il y a une place pour l'association stimulation de l'ovulation-IIU dans les traitements modernes de certaines infertilités et que l'on peut essayer de reconnaître les femmes à haut risque de grossesse multiple, de les prendre en charge différemment, tout en conservant le bénéfice de la stimulation de l'ovulation.
Editeur
Elsevier
Type du document
Conférence : Annual meeting of the Fédération française d'étude de la reproduction (FFER), 12, Amiens, FRA, 2007-10-03
Identifiant
PMID : 17707676 ISSN : 1297-9589
Source
Gynécologie obstétrique & fertilité A. 2007, vol. 35, n° 9, pp. 871-876 [6 pages] [bibl. : 25 ref.]
Langue
Français
Pour les membres de la communauté du CNRS, ce document est autorisé à la reproduction à titre gratuit.
Pour les membres des communautés hors CNRS, la reproduction de ce document à titre onéreux sera fournie sous réserve d’autorisation du Centre Français d’exploitation du droit de Copie.

Pour bénéficier de nos services (strictement destinés aux membres de la communauté CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), de l'ESR français (Enseignement Supérieur et Recherche), et du secteur public français & étranger) :