Détail de la notice
Titre du Document
Intoxication par anticholinestérasiques médicaments ou pesticides
Poisoning by anticholinesterasic drugs or pesticides
Résumé
• Les médicaments anticholinestérasiques utilisés dans la maladie d'Alzheimer sont le donépézil, la galantamine, la rivastigmine. • Les signes cliniques d'une intoxication aiguë par un médicament anticholinestérasique, utilisé dans la maladie d'Alzheimer, sont une crise cholinergique. Elle associe des signes digestifs (nausées, vomissements, diarrhée, hypersialorrhée), des signes respiratoires (encombrement bronchique), des signes neurologiques (céphalées, somnolence, désorientation, sueurs, myosis), des troubles cardiovasculaires (bradycardie ou tachycardie, hypertension artérielle). Un syndrome extrapyramidal peut s'y ajouter. Ces signes sont rarement tous présents chez un même patient. Ainsi, une observation d'une enfant qui avait mâché une gélule de rivastigmine a comporté une hypotonie, un myosis et une absence de réflexes ostéotendineux. • Les signes cliniques d'une intoxication aiguë par un pesticide anticholinestérasique (organophosphoré ou carbamate) sont les mêmes. • Les pesticides organophosphorés sont souvent présents au domicile: antipuces, antipoux, produits horticoles, etc. • En pratique, devant un tableau clinique évoquant un syndrome cholinergique, il est utile de rechercher la prise d'un pesticide ou d'un médicament anticholinestérasique de la maladie d'Alzheimer.
Editeur
Association Mieux prescrire
Identifiant
ISSN : 0247-7750
Source
La Revue Prescrire A. 2007, vol. 27, n° 287, pp. 671-672 [2 pages] [bibl. : 17 ref.]
Langue
Français
Pour les membres de la communauté du CNRS, ce document est autorisé à la reproduction à titre gratuit.
Pour les membres des communautés hors CNRS, la reproduction de ce document à titre onéreux sera fournie sous réserve d’autorisation du Centre Français d’exploitation du droit de Copie.

Pour bénéficier de nos services (strictement destinés aux membres de la communauté CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), de l'ESR français (Enseignement Supérieur et Recherche), et du secteur public français & étranger) :