Détail de la notice
Titre du Document
Génie musical et bipolarité, le cas Robert Schumann
Musical genius and bipolarity : the case of Robert Schumann
Auteur(s)
PRINGUEY D.
Résumé
Le génie poétique et musical, le musicien inquiet le confie: « Quoique déchiré aux racines mêmes de mon existence [...] », « [...] il me faut créer tant qu'il fait jour » [10]. Et lutter contre l'obscurité dépressive et sa somnolence, avant la nuit profonde de l'organique. Lutter contre l'effondrement et la désespérance, loin de la splendeur du quotidien, où veille et sommeil s'articulent comme premier rythme de la vie. La dépression sollicite la création et le génie. Terrible lucidité, elle dévoile qu'en la fin est le commencement et nourrit l'idée de ramener l'origine au terme, d'abolir le temps. Au-delà des mots se donne la musique, lieu d'amour et de mort, verbe de l'affect et de la valeur. La musique, « expression suprême de la poésie », parole des anges. Quand se défait la structure cadentielle de la temporalité, se donne, cruelle, sa relation tonale aux rythmes binaires et ternaires de la vitalité végétative, battements du coeur, halètement de la respiration, contracture du muscle, oscillation du regard. La dépression est ce vide du temps, ce lointain de la finitude, la marque de la dépressivité à l'oeuvre au creux de l'existence chaque fois comme une occasion privilégiée d'actualisation de potentialités restées silencieuses. C'est le génie humain au sens le plus ordinaire qui y est sollicité, celui qui nous permet de vivre notre vie. Il y a un bon usage de la dépression.
Editeur
Springer
Identifiant
ISSN : 1639-8319
Source
PSN. Psychiatrie, sciences humaines, neurosciences A. 2007, vol. 5, n° 1, pp. 48-54 [7 pages] [bibl. : 11 ref.]
Langue
Français
Pour les membres de la communauté du CNRS, ce document est autorisé à la reproduction à titre gratuit.
Pour les membres des communautés hors CNRS, la reproduction de ce document à titre onéreux sera fournie sous réserve d’autorisation du Centre Français d’exploitation du droit de Copie.

Pour bénéficier de nos services (strictement destinés aux membres de la communauté CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), de l'ESR français (Enseignement Supérieur et Recherche), et du secteur public français & étranger) :