Détail de la notice
Titre du Document
Parasites et transfusion sanguine : causes et conséquences
Parasites and blood transfusion : causes and consequences
Auteur(s)
EL GHOUZZI Marie-Hélène ; GARRAUD Olivier
Résumé
Bien qu'une étape importante ait été franchie dans la prévention des maladies virales post-transfusionnelles, les agents infectieux peuvent franchir les frontières du fait de la multiplication des échanges et de l'immigration. Les maladies parasitaires à protozoaires sévissent à l'état endémique dans les pays en voie de développement et leur introduction résulte des mouvements des populations de ces régions vers les pays industrialisés. S'il n'y a pas de cas rapportés et convaincants de transmission de leishmaniose post-transfusionnelle, la mise en place de la déleucocytation systématique en a diminué encore l'impact, et a réduit la transmission de Toxoplasma gondii. Le paludisme, la maladie de Chagas et les babésioses peuvent être transmis par les produits sanguins labiles cellulaires. En effet, il n'existe pas encore de méthode efficace pour éliminer des érythrocytes les plasmodies et les babésies, et Trypanosoma cruzi, agent de la maladie de Chagas des produits sanguins labiles. Cette revue se focalisera sur la description des principales maladies parasitaires transmissibles par le sang, avec leur distribution géographique, leur cycle, les principaux aspects cliniques et les moyens diagnostiques disponibles, ainsi que les mesures mises en place pour prévenir la transmission du paludisme et de la maladie de Chagas en Europe.
Editeur
Libbey-Eurotext
Identifiant
ISSN : 1264-7527
Source
Hématologie (Montrouge) A. 2006, vol. 12, n° 2, pp. 129-139 [11 pages] [bibl. : 48 ref.]
Langue
Français
Pour les membres de la communauté du CNRS, ce document est autorisé à la reproduction à titre gratuit.
Pour les membres des communautés hors CNRS, la reproduction de ce document à titre onéreux sera fournie sous réserve d’autorisation du Centre Français d’exploitation du droit de Copie.

Pour bénéficier de nos services (strictement destinés aux membres de la communauté CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), de l'ESR français (Enseignement Supérieur et Recherche), et du secteur public français & étranger) :