Détail de la notice
Titre du Document
Examens foetopathologiques et anomalies morphologiques au troisième trimestre de la grossesse
Fetopathological examination and congenital anomalies in the third trimester. Discussion
Auteur(s)
CARLES Dominique ; PELLUARD Fanny ; ALBERTI Eve Marie ; ...
Résumé
L'objectif de ce travail est de déterminer l'incidence et la nature des pathologies malformatives dans les examens foetopathologiques du troisième trimestre. Nous avons extrait les examens du DMS (dossier médical de spécialité) defoetopathologie du CHU de Bordeaux. Les critères d'inclusion ont été un examen pratiqué entre le 1er janvier 2000 et le 31 décembre 2003, un âge gestationnel correspondant au troisième trimestre (de 27 semaines d'aménorrhée au terme) et soit un foetus issu d'une interruption médicale de grossesse, soit une mort fœtale in utero avec la constatation d'au moins une pathologie malformative. Les caractéristiques de chacun de ces groupes ont été déterminées, notamment le terme, le sexe, l'âge maternel, le diagnostic et les modalités de l'indication d'interruption médicale de grossesse. Sur un total de 1 963 examens foetopathologiques pratiqués pendant la période de référence, 524 étaient des examens du troisième trimestre dont 109 interruptions médicales de grossesse et 49 morts foetales in utero avec au moins une pathologie malformative. Ces 109 interruptions médicales de grossesse représentaient près de 15 % de l'ensemble des interruptions médicales de grossesse examinées pendant la période de référence. Le terme moyen du groupe des interruptions médicales de grossesse était de 31,2 SA, celui du groupe des morts foetales in utero avec au moins une pathologie malformative était de 34,3 semaines d'aménorrh
Editeur
Académie nationale de médecine
Identifiant
PMID : 16737103 ISSN : 0001-4079 CODEN : BANMAC
Source
Bulletin de l'Académie nationale de médecine A. 2005, vol. 189, n° 8, pp. 1789-1801 [13 pages] [bibl. : 10 ref.]
Langue
Français
Pour les membres de la communauté du CNRS, ce document est autorisé à la reproduction à titre gratuit.
Pour les membres des communautés hors CNRS, la reproduction de ce document à titre onéreux sera fournie sous réserve d’autorisation du Centre Français d’exploitation du droit de Copie.

Pour bénéficier de nos services (strictement destinés aux membres de la communauté CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), de l'ESR français (Enseignement Supérieur et Recherche), et du secteur public français & étranger) :