Détail de la notice
Titre du Document
Stimulation magnétique du cortex auditif dans les acouphènes invalidants : Résultats préliminaires
Magnetic stimulation of the auditory cortex for disabling tinnitus : Preliminary results
Auteur(s)
LONDERO Alain ; LEFAUCHEUR Jean-Pascal ; MALINVAUD David ; ...
Résumé
Objectif > Les acouphènes sont des symptómes otologiques invalidants dont le traitement est particulièrement difficile. La stimulation magnétique transcrânienne répétitive (SMTr) est une technique non invasive d'activation et/ou de désactivation de zones focalisées du cortex. Le but de cette étude a été d'apprécier la faisabilité de la neurostimulation magnétique comme test diagnostique permettant d'évaluer les possibilités de neuromodulation au niveau des cortex auditifs primaires et secondaires pour les acouphènes chroniques invalidants. Patients et méthodes > Treize patients ayant un acouphène réfractaire aux traitements usuels ont été sélectionnés afin de bénéficier d'une stimulation magnétique transcrânienne guidée par IRM fonctionnelle (IRMf). Deux types de stimulations des cibles IRMf du cortex auditif ont été comparés: des trains de 3 s à haute fréquence (10 Hz) et des stimulations de 20 min à basse fréquence (1 Hz). Résultats La stimulation magnétique corticale effectuée de façon brève à haute fréquence (10 Hz) s'est révélée inefficace. En revanche, la stimulation prolongée à basse fréquence (1 Hz) a été efficace chez 62,5 % des patients avec un délai d'apparition de l'effet de 48 heures, et une durée moyenne de l'effet d'environ 5 jours. Discussion > La SMTr pourrait être une nouvelle technique non invasive d'étude de la plasticité corticale associée aux mécanismes physiopathologiques du développement d'ac
Editeur
Masson
Identifiant
ISSN : 0755-4982 CODEN : PRMEEM
Source
La Presse médicale (1983) A. 2006, vol. 35, CAH1, pp. 200-206 [7 pages] [bibl. : 24 ref.]
Langue
Français
Pour les membres de la communauté du CNRS, ce document est autorisé à la reproduction à titre gratuit.
Pour les membres des communautés hors CNRS, la reproduction de ce document à titre onéreux sera fournie sous réserve d’autorisation du Centre Français d’exploitation du droit de Copie.

Pour bénéficier de nos services (strictement destinés aux membres de la communauté CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), de l'ESR français (Enseignement Supérieur et Recherche), et du secteur public français & étranger) :