Détail de la notice
Titre du Document
Intérêt du Cyfra 21-1 dans le cancer du poumon
Advantage brought by Cyfra 21-1 in lung cancer?
Auteur(s)
RAMON P. ; CAZIN J. L. ; GOSSELIN P. ; ...
Résumé
Le Cyfra 21-1 est un marqueur tumoral qui détecte un fragment de cytokératine 19. Nous avons évalué son intérêt au diagnostic en le comparant à l'antigène carcino-embryonnaire (ACE), comme indicateur de l'efficacité thérapeutique après deux cures de chimiothérapie, comme élément de surveillance pour la détection d'une récidive et comme facteur pronostique. Les sensibilités du Cyfra 21-1 et de l'Ace au diagnostic ont été respectivement de 49 % et 36,2 %. La sensibilité de l'Ace était supérieure pour les adénocarcinomes, celle du Cyfra 21-1 était supérieure pour les carcinomes épidermoïdes. Après deux cures de chimiothérapie, il existait une concordance entre la réponse clinique et la réponse du marqueur chez sept des 16 patients étudiés. Concernant la relation entre élévation du marqueur et récidive clinique, l'étude n'a retrouvé une corrélation que pour six patients sur 14. L'effet prédictif du taux de Cyfra 21-1 sur la survie à 6 mois était significatif pour l'ensemble des cancers bronchiques mais pas pour les carcinomes épidermoïdes. En conclusion, le Cyfra 21-1 peut constituer une aide au diagnostic pour les patients atteints d'un carcinome épidermoïde en phase diffuse. Il ne semble pas être utile pour le suivi des patients sous chimiothérapie et pour le dépistage d'une récidive tumorale.
Editeur
Elsevier
Identifiant
ISSN : 0923-2532
Source
Immuno analyse & biologie spécialisée A. 1999, vol. 14, n° 1, pp. 52-61 [bibl. : 40 ref.]
Langue
Français
Pour les membres de la communauté du CNRS, ce document est autorisé à la reproduction à titre gratuit.
Pour les membres des communautés hors CNRS, la reproduction de ce document à titre onéreux sera fournie sous réserve d’autorisation du Centre Français d’exploitation du droit de Copie.

Pour bénéficier de nos services (strictement destinés aux membres de la communauté CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), de l'ESR français (Enseignement Supérieur et Recherche), et du secteur public français & étranger) :