Détail de la notice
Titre du Document
Trends in injuries, illnesses, and policies in Canadian healthcare workplaces
Auteur(s)
YASSI Annalee ; GILBERT Mark ; CVITKOVICH Yuri
Résumé
Introduction : On a effectué une analyse des données sur l'indemnisation des accidentés du travail et des tendances en santé et sécurité au travail à l'échelle du pays en vue de se familiariser avec les blessures en milieu de travail et les mesures préventives prises dans le secteur de la santé. Méthodologie : Les données sur les réclamations pour jours de travail perdus de 1992 à 2002 ont été recueillies par l'Association des commissions des accidents du travail du Canada (ACATC). Les données sur les heures travaillées utilisées pour calculer les taux d'accidents du travail ont été fournies par Statistique Canada. L'Occupational Health and Safety Agency for Healthcare (OHSAH) en Colombie-Britannique a collaboré avec des organisations de santé et sécurité au travail de l'Ontario, du Québec et de la Nouvelle Écosse en vue d'analyser les données sur les lésions professionnelles et recueillir les mesures préventives à cet égard dans leurs régions. Résultats : Depuis 1998, on a noté un déclin dans le taux de lésions professionnelles (pour 100 travailleurs par année) au niveau national de 4,3 a 3,7. Les troubles musculosquelettiques constituaient la majorité des réclamations pour jours de travail perdus dans chaque province. Les réclamations liées au stress, à des piqûres accidentelles avec des aiguilles et à des maladies infectieuses donnaient peu fréquemment lieu à des jours de travail perdus, bien qu'il s'agisse d'incidents reconnu
Editeur
Canadian Public Health Association
Identifiant
ISSN : 0008-4263
Source
Canadian journal of public health A. 2005, vol. 96, n° 5, pp. 333-338 [6 pages] [bibl. : 94 ref.]
Langue
Anglais
Pour les membres de la communauté du CNRS, ce document est autorisé à la reproduction à titre gratuit.
Pour les membres des communautés hors CNRS, la reproduction de ce document à titre onéreux sera fournie sous réserve d’autorisation du Centre Français d’exploitation du droit de Copie.

Pour bénéficier de nos services (strictement destinés aux membres de la communauté CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), de l'ESR français (Enseignement Supérieur et Recherche), et du secteur public français & étranger) :