Détail de la notice
Titre du Document
Phase II de l'étude de la doxorubicine pegylatée liposomale en association avec le paclitaxel comme première ligne de traitement du cancer du sein métastatique
A phase II study of pegylated liposomal doxorubicin in combination with paclitaxel as first-line treatment of metastatic breast cancer
Auteur(s)
GINOPOULOS P. ; APOSTOLOPOULOS N. ; SOUGLERI M. ; ...
Résumé
Évaluer l'efficacité et l'innocuité de la Doxorubicine liposomale pégylatée (DLP) associée au Paclitaxel comme traitement de première ligne dans le cancer métastatique du sein. Trente-huit patientes ayant une histologie confirmée de cancer du sein métastatique (statut de performance 0-2) et une moyenne d'âge de 65 ans ont participé à l'étude. Vingt patientes (52,6 %) étaient atteintes de cancer non hormono dépendant et 81,5 % étaient atteintes de deux localisations métastatiques ou davantage. Les patientes ont reçu une perfusion de DLP à 30 mg/m2 IV en une heure, suivie de paclitaxel à 175 mg/m2 IV pendant trois heures le premier jour. La surveillance des patientes était clinique et paraclinique. Les cycles étaient répétés toutes les 3 semaines. Trente-huit patientes étaient évaluées par rapport à la toxicité de traitement et 36 étaient éligibles à la fin du traitement. Neuf patientes (25 %) ont eu une réponse complète et 17 (47,2 %) une réponse partielle, soit un taux de réponse global de 72,2 % (CI 95 % 54.81-85.80). Quatre patientes (11,1 %) ont eu une stabilisation de la maladie. L'intervalle moyen du suivi était de 11 mois et demi, et la moyenne de survie sans progression de 8 mois. Le grade III de neutropénie s'est produit chez une patiente et le grade IV chez 2 patientes (5,3 %). Sept patientes (18,4 %) ont eu une anémie de grade I-II, trois patientes (7,9 %) de grade III et une (2,6 %) de grade IV. Quatre patientes
Editeur
Masson
Identifiant
ISSN : 1163-1961
Source
Le Sein (Paris) A. 2004, vol. 14, n° 4, pp. 287-293 [7 pages] [bibl. : 26 ref.]
Langue
Français
Pour les membres de la communauté du CNRS, ce document est autorisé à la reproduction à titre gratuit.
Pour les membres des communautés hors CNRS, la reproduction de ce document à titre onéreux sera fournie sous réserve d’autorisation du Centre Français d’exploitation du droit de Copie.

Pour bénéficier de nos services (strictement destinés aux membres de la communauté CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), de l'ESR français (Enseignement Supérieur et Recherche), et du secteur public français & étranger) :