Détail de la notice
Titre du Document
Le modernisme paradoxal de Paul Ricoeur
Paul Ricoeur and Modernity
Auteur(s)
MICHEL Johann
Résumé
Le rapport de l'oeuvre de Paul Ricoeur à la modernité ne va pas de soi. Imprégnée profondément par le testament judéo-chrétien, méfiante à l'égard des ruptures brutales, soucieuse d'incarner le cogito dans l'existence, sa philosophie pourrait aisément s'inscrire dans une tendance néo-traditionaliste. Cette dimension anti-moderne se renforce en raison de la place majeure que la pensée de Ricoeur accorde aux mouvances post-modernes, qu'elles soient d'inspiration vitaliste, structuraliste ou post-structuraliste. Pourtant, jamais le philosophe n'a abandonné ni le projet émancipateur, ni la conquête réflexive du cogito portés par la modernité. La dialectique subtile et originale dans son oeuvre de ces trois paradigmes philosophiques se traduit donc sous la forme d'un modernisme paradoxal qui se comprend mieux lorsqu'on le replace dans le cadre d'un réformisme moral et politique, à l'opposé aussi bien d'un éloge de la tradition que des emportements révolutionnaires.
Editeur
Beauchesne
Identifiant
ISSN : 0003-9632
Source
Archives de philosophie (Paris) A. 2004, vol. 67, n° 4, pp. 643-657 [15 pages] [bibl. : 33 ref.]
Langue
Français
Pour les membres de la communauté du CNRS, ce document est autorisé à la reproduction à titre gratuit.
Pour les membres des communautés hors CNRS, la reproduction de ce document à titre onéreux sera fournie sous réserve d’autorisation du Centre Français d’exploitation du droit de Copie.

Pour bénéficier de nos services (strictement destinés aux membres de la communauté CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), de l'ESR français (Enseignement Supérieur et Recherche), et du secteur public français & étranger) :