Détail de la notice
Titre du Document
Bryophytes aquatiques bioaccumulateurs de polluants et indicateurs écophysiologiques de stress : synthèse bibliographique
Auteur(s)
AH-PENG Claudine ; RAUSCH DE TRAUBENBERG Catherine
Résumé
Depuis plus de trente ans, les bryophytes aquatiques sont étudiées et utilisées comme bioindicateurs de la qualité des eaux. Ce présent travail se propose de présenter l'état des recherches actuelles sur le sujet à partir, d'une part de publications internationales et d'autre part, de données issues de rapports peu ou mal diffusés à l'échelle française, ce qui lui confère un caractère inédit. Après avoir présenté les bryophytes aquatiques et défini la notion de bioindication, l'accent est mis sur deux méthodologies : la bioaccumulation des polluants, principalement les métaux, et les réponses physiologiques liées aux stress. Les travaux concernant les mécanismes de bioaccumulation des métaux et des radionucléides par les bryophytes, comprenant adsorption, absorption, compétition, stockage et décontamination, sont très nombreux. Ils ont permis une amélioration croissante de l'efficacité de l'utilisation des bryophytes aquatiques pour l'évaluation des niveaux de contamination des eaux par ces éléments toxiques. Les mécanismes régissant l'accumulation des polluants organiques par les bryophytes aquatiques sont quant à eux encore peu connus. D'un point de vue pratique, la biosurveillance passive et active des cours d'eau par les bryophytes sont deux méthodes couramment utilisées qui présentent chacune des avantages et des inconvénients qui sont discutés. Parmi les études concernant les réponses physiologiques liées au stress, les trav
Editeur
Elsevier
Identifiant
ISSN : 1290-0796
Source
Cryptogamie. Bryologie A. 2004, vol. 25, n° 3, pp. 205-248 [44 pages]
Langue
Français
Pour les membres de la communauté du CNRS, ce document est autorisé à la reproduction à titre gratuit.
Pour les membres des communautés hors CNRS, la reproduction de ce document à titre onéreux sera fournie sous réserve d’autorisation du Centre Français d’exploitation du droit de Copie.

Pour bénéficier de nos services (strictement destinés aux membres de la communauté CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), de l'ESR français (Enseignement Supérieur et Recherche), et du secteur public français & étranger) :