Détail de la notice
Titre du Document
A study of flow theory in the foreign language classroom
Auteur(s)
EGBERT Joy
Résumé
Cet article porte sur la relation qui existe entre les expériences de flux et l'apprentissage des langues. La théorie du flux suggère que les expériences de flux (qui sont caractérisées par un équilibre entre défi et compétences, et par la motivation, la maîtrise et la concentration d'un individu durant l'exécution d'une tâche) peuvent déboucher sur un apprentissage optimal. Cette théorie n'a pas encore été testée dans le domaine de l'apprentissage d'une langue étrangère ou d'une langue seconde. L'étude que l'on présente a un double objet: tout d'abord, établir l'assise d'un volet de recherche portant sur le flux dans l'apprentissage linguistique, ensuite, examiner si le flux existe dans la classe de langue étrangère. Les résultats semblent corroborer ce dernier point et suggèrent que la théorie du flux offre un cadre attrayant et utile pour conceptualiser et évaluer les activités d'apprentissage linguistique.
Editeur
University of Toronto Press
Identifiant
ISSN : 0008-4506
Source
Canadian modern language review A. 2004, vol. 60, n° 5, pp. 549-585 [37 pages] [bibl. : 4 p.3/4]
Langue
Anglais
Pour les membres de la communauté du CNRS, ce document est autorisé à la reproduction à titre gratuit.
Pour les membres des communautés hors CNRS, la reproduction de ce document à titre onéreux sera fournie sous réserve d’autorisation du Centre Français d’exploitation du droit de Copie.

Pour bénéficier de nos services (strictement destinés aux membres de la communauté CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), de l'ESR français (Enseignement Supérieur et Recherche), et du secteur public français & étranger) :