Détail de la notice
Titre du Document
Le bois mort, une lacune des forêts gérées
Dead wood - a typical shortcoming of managed forests
Auteur(s)
VALLAURI Daniel ; ANDRE Jean ; BLONDEL Jacques
Résumé
Le bois mort, composante essentielle des forêts naturelles, est peu abondant dans la majorité des forêts gérées (seulement 2,2 m3/ha en France en moyenne selon l'IFN). Cette lacune met en difficulté une biodiversité spécifique, riche et originale par la perte d'habitats ou de nourriture, notamment pour les communautés d'espèces cavicoles et saproxyliques. Cet article est une synthèse de la littérature sur le compartiment bois mort de la forêt, la biodiversité qui lui est associée, son rôle écologique et sa description quantifiée à partir de données fournies par l'étude de forêts naturelles de référence (réserves intégrales tempérées). Chaque hectare de forêt naturelle comprend en moyenne 40 à 200 m3 de bois mort, 40 à 140 arbres morts, 10 à 40 volis, et plus d'une dizaine d'arbres présentant au moins une cavité. Après une brève comparaison chiffrée de la situation actuelle du compartiment bois mort dans les régions françaises et l'Europe, des propositions sylvicoles sont formulées.
Editeur
Ecole nationale du génie rural, des eaux et des forêts
Identifiant
ISSN : 0035-2829 CODEN : RVFFA2
Source
Revue Forestière Française A. 2003, vol. 55, n° 2, pp. 99-112 [14 pages] [bibl. : 1 p.1/4]
Langue
Français
Pour les membres de la communauté du CNRS, ce document est autorisé à la reproduction à titre gratuit.
Pour les membres des communautés hors CNRS, la reproduction de ce document à titre onéreux sera fournie sous réserve d’autorisation du Centre Français d’exploitation du droit de Copie.

Pour bénéficier de nos services (strictement destinés aux membres de la communauté CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), de l'ESR français (Enseignement Supérieur et Recherche), et du secteur public français & étranger) :