Détail de la notice
Titre du Document
The sex of science: Medicine, naturalism, and feminism in Lucie Delarue-Mardrus's Marie, fille-mère
Le sexe de la science : Médecine, naturalisme, et féminisme dans Marie, fille-mère de Lucie Delarue-Mardrus
Auteur(s)
MESCH Rachel L.
Résumé
Lucie Delarue-Mardrus published over forty novels during her lifetime, but her critical import has yet to be recognized. Delarue-Mardrus's first novel, Marie, fille-mère (1908), is both a rewriting of Zola's La Bête humaine and a feminist science of sex. The author's sentimentalized naturalist description of childbirth offers a moral and political critique of the patriarchal medical establishment and leads to an original theory of sexual desire that redefines the role of female sexual instincts. Further, Delarue-Mardrus's text acted as a kind of literary consciousness-raising for her largely female readership, thus signaling a new form of feminist politics at the turn of the nineteenth century.
Editeur
University of Nebraska Press
Identifiant
ISSN : 0146-7891
Source
Nineteenth-century French studies A. 2003, vol. 31, n° 3-4, pp. 324-340 [17 pages ; 394 [18 p.]] [bibl. : 23 ref.]
Langue
Anglais
Pour les membres de la communauté du CNRS, ce document est autorisé à la reproduction à titre gratuit.
Pour les membres des communautés hors CNRS, la reproduction de ce document à titre onéreux sera fournie sous réserve d’autorisation du Centre Français d’exploitation du droit de Copie.

Pour bénéficier de nos services (strictement destinés aux membres de la communauté CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), de l'ESR français (Enseignement Supérieur et Recherche), et du secteur public français & étranger) :