Détail de la notice
Titre du Document
Signes échographiques de trisomie 21 au deuxième trimestre de la grossesse : valeur actuelle après analyse de la littérature
Actual value of Down syndrome's echographic signs in the second trimester of pregnancy : review of literature
Auteur(s)
VAUTIER-RIT S. ; SUBTIL D. ; VAAST P. ; ...
Résumé
Objectif. Évaluer l'intérêt et comparer entre eux les principaux signes échographiques de trisomie 21 au deuxième trimestre de la grossesse. Méthodes. Une revue de la littérature a été effectuée concernant la majorité des signes échographiques décrits et évalués jusqu'ici. Pour chaque étude et en moyenne pour chaque signe, nous avons calculé sa sensibilité, sa spécificité, ses valeurs prédictives positive et négative à partir des chiffres publiés dans la littérature. Nous avons ensuite comparé les rapports bénéfice/risque de ces signes: le nombre de trisomie 21 détectées pour un foetus sain perdu par complication de l'amniocentèse. Résultats. Les signes peuvent se classer comme suit, par ordre décroissant de leur rapport bénéfice/risque: nuque épaisse, écartement des orteils, pyélectasie, angle iliaque large, humérus court, fémur court, hypoplasie de la deuxième phalange du cinquième doigt. Conclusion. Ces résultats suggèrent que les signes échographiques de trisomie 21 au deuxième trimestre de la grossesse doivent être interprétés en fonction de la prévalence du risque de trisomie dans la population que l'on étudie. Leur présence n'indique pas forcément la réalisation d'une amniocentèse; elle doit faire réévaluer le risque individuel de trisomie 21.
Editeur
Masson
Identifiant
PMID : 11011273 ISSN : 0368-2315 CODEN : JGOBAC
Source
Journal de gynécologie obstétrique et biologie de la reproduction A. 2000, vol. 29, n° 5, pp. 445-453 [bibl. : 45 ref.]
Langue
Français
Pour les membres de la communauté du CNRS, ce document est autorisé à la reproduction à titre gratuit.
Pour les membres des communautés hors CNRS, la reproduction de ce document à titre onéreux sera fournie sous réserve d’autorisation du Centre Français d’exploitation du droit de Copie.

Pour bénéficier de nos services (strictement destinés aux membres de la communauté CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), de l'ESR français (Enseignement Supérieur et Recherche), et du secteur public français & étranger) :