Détail de la notice
Titre du Document
Le système fibrinolytique : activation et inhibition. ses modifications en cas de CIVD
Fibrinolysis: activation and inhibition. Its modification during DIC
Auteur(s)
ALESSI M. C.
Résumé
Le système fibrinolytique correspond à la conversion d'un pro-enzyme, le plasminogène, en un enzyme actif, la plasmine dont les deux fonctions principales sont de détruire le caillot de fibrine et de participer à la dégradation des matrices extracellulaires. Cette conversion s'effectue sous l'action de deux activateurs du plasminogène (PA), de type tissulaire (t-PA) et urinaire (u-PA). L'activation du plasminogène médiée par le t-PA est impliquée dans la dissolution de la fibrine intravasculaire. L'u-PA se lie à un récepteur spécifique (u-PAR), et favorise l'activation du plasminogène à la surface des cellules. L'inhibition du système fibrinolytique relève de l'action d'inhibiteurs des activateurs du plasminogène (PAI) et de la plasmine (α2-antiplasmine). Récemment, un inhibiteur de la fibrinolyse activé par la thrombine (TAFI) a été décrit. Il élimine les résidus lysine en position COOH terminale exposés par la fibrine en cours de dégradation et contrôle ainsi la biodisponibilité des substrats de la plasmine. Le système fibrinolytique est fortement sollicité en cas de coagulation intravasculaire disséminée (CIVD). La CIVD septique se caractérise par une synthèse précoce et excessive de PAI-1, en réponse à la présence de cytokines inflammatoires, au premier rang desquelles se situe le TNFα.
Editeur
Elsevier
Identifiant
ISSN : 1624-0693
Source
Réanimation (Paris. 2001) A. 2002, vol. 11, n° 8, pp. 591-598 [8 pages] [bibl. : 37 ref.]
Langue
Français
Pour les membres de la communauté du CNRS, ce document est autorisé à la reproduction à titre gratuit.
Pour les membres des communautés hors CNRS, la reproduction de ce document à titre onéreux sera fournie sous réserve d’autorisation du Centre Français d’exploitation du droit de Copie.

Pour bénéficier de nos services (strictement destinés aux membres de la communauté CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), de l'ESR français (Enseignement Supérieur et Recherche), et du secteur public français & étranger) :