Détail de la notice
Titre du Document
Un « triangle d'or » lillois vers 1325 ?
A Lille « Golden Triangle » around 1325
Auteur(s)
SIVERY Gérard
Résumé
Les plus fortes « rentes» (redevances) payées par les Lillois en 1325 à la Maison Saint-Nicolas (hospice, maison de retraite) pour leur habitation se localisent en leur très forte majorité près du « Marché » (ou forum ou Grand Place) et dans les débuts de la rue Grande-Chaussée. Ces redevances se dégradent au fur et à mesure que l'on s'approche du Rivage ou portus. L'explication ne tient pas au snobisme qui fait rechercher un « triangle d'or », secteur résidentiel privilégié et ne fait pas référence aux origines de la fortune lilloise. En fait les personnes qui en ont la possibilité financière (à Lille comme ailleurs), évitent pour bâtir leurs maisons les terrains humides, boueux, imperméables du « Rivage » ou portus, point de départ de la navigation sur la Basse Deûle et préfèrent la partie plus saine, au sous-sol crayeux, proche du « Marché », plate-forme vers laquelle la route Paris-Flandre se détourne.
Editeur
Université Charles-de-Gaulle
Identifiant
ISSN : 0035-2624
Source
Revue du Nord A. 2002, vol. 84, n° 344, [20 pages ; 7-24, 199-202-204 [20 p.]]
Langue
Français
Pour les membres de la communauté du CNRS, ce document est autorisé à la reproduction à titre gratuit.
Pour les membres des communautés hors CNRS, la reproduction de ce document à titre onéreux sera fournie sous réserve d’autorisation du Centre Français d’exploitation du droit de Copie.

Pour bénéficier de nos services (strictement destinés aux membres de la communauté CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), de l'ESR français (Enseignement Supérieur et Recherche), et du secteur public français & étranger) :