Détail de la notice
Titre du Document
Violences sexuelles : Médecine légale et sciences criminelles
Sexual assaults : Forensic medicine and criminal sciences
Auteur(s)
GOSSET Didier ; HEDOUIN Valery
Résumé
L'examen d'une victime de viol est une urgence médico-légale. Il doit être pratiqué dans les 72 h, dans un environnement favorable.Toute défloration n'est pas un viol et tout viol n'entraîne pas une défloration: c'est le cas si l'hymen est complaisant, ou si la victime a déjà eu des rapports sexuels. Un examen clinique normal n'exclut donc pas la possibilité d'un abus sexuel. La qualification juridique de viol suppose l'association des notions de pénétration sexuelle et de non-consentement. Les prélèvements doivent, pour avoir une valeur probante, être placés sous scellés. Des prélèvements toxicologiques doivent, en particulier, être réalisés, à la recherche d'un viol sous influence.
Editeur
Huveaux
Identifiant
PMID : 12032959 ISSN : 0035-2640 CODEN : REPRA3
Source
La Revue du praticien (Paris) A. 2002, vol. 52, n° 7, pp. 734-738 [bibl. : 6 ref.]
Langue
Français
Pour les membres de la communauté du CNRS, ce document est autorisé à la reproduction à titre gratuit.
Pour les membres des communautés hors CNRS, la reproduction de ce document à titre onéreux sera fournie sous réserve d’autorisation du Centre Français d’exploitation du droit de Copie.

Pour bénéficier de nos services (strictement destinés aux membres de la communauté CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), de l'ESR français (Enseignement Supérieur et Recherche), et du secteur public français & étranger) :