Détail de la notice
Titre du Document
L'hygiène en milieu hospitalier : un indicateur de qualité : 2001, odyssée de l'hygiène
Hygiene in hospitals : a indicator of quality of care
Public health in the 21th century
Auteur(s)
BRÜCKER G.
Corporation(s) du ou des auteurs
Section Odontologie FRA (Commanditaire)
Résumé
L'hygiène hospitalière a connu depuis 10 ans un développement important. Des structures spécifiques ont été mises en place à partir de 1988, en particulier l'obligation, par décret de 1988, de disposer, dans chaque établissement, d'un Comité de lutte contre les infections nosocomiales, le CLIN. Ce dispositif a été complété en 1992 par des centres de coordination interrégionale (C. CLIN) et par un Comité technique national, le CTIN. Un programme national de lutte contre les infections hospitalières a été défini. Il concerne la surveillance des patients les plus exposés, en particulier les opérés et les malades porteurs de dispositifs invasifs (cathéters, sondes urinaires). La fréquence de la résistance des bactéries hospitalières aux antibiotiques constitue un facteur de gravité de la situation en France. Une stratégie de maîtrise de la diffusion de ces germes a été mise en place. Le développement des études épidémiologiques a permis de préciser la fréquence des infections qui concernent l'ensemble des établissements et surtout de déterminer les facteurs de risque d'acquisition des infections : gravité des pathologies, fréquences des gestes invasifs, âge des malades. La prévention passe par la définition rigoureuse des procédures de soins, selon des protocoles validés, par le contrôle du respect de ces procédures et par leur actualisation régulière en fonction de l'évolution des connaissances et des techniques. Le respect de
Editeur
Association française pour l'avancement des sciences
Type du document
Conférence : Séance solennelle de la section Odontologie, INC, 1997-11-28
Identifiant
ISSN : 0151-0304
Source
Sciences (1969) A. 1998, vol. 98, n° 2, pp. 37-40
Langue
Français
Pour les membres de la communauté du CNRS, ce document est autorisé à la reproduction à titre gratuit.
Pour les membres des communautés hors CNRS, la reproduction de ce document à titre onéreux sera fournie sous réserve d’autorisation du Centre Français d’exploitation du droit de Copie.

Pour bénéficier de nos services (strictement destinés aux membres de la communauté CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), de l'ESR français (Enseignement Supérieur et Recherche), et du secteur public français & étranger) :